AFP
 
Article
commentaires
Football > Coupe des Confédérations

L'Espagne a eu du mal

L'Espagne a eu du mal

Par Eurosport
Par Eurosport - Le 28/06/2009 à 17:40
L'Espagne a arraché la troisième place de la Coupe des Confédérations en s'imposant devant l'Afrique du Sud (3-2 a.p.). Rejoints dans les derniers instants du temps réglementaire après avoir renversé le score, les Espagnols ont fait la différence pendant la prolongation grâce à Xabi Alonso.

AFRIQUE DU SUD - ESPAGNE: 2-3
Buts: Mphela (74e, 90e) pour l'Afrique du Sud. Güiza (88e, 89e) et Xabi Alonso (107e) pour l'Espagne.

Les vacances vont faire du bien. Mal embarqués face à une solide équipe d'Afrique du Sud, les Espagnols doivent leur salut à un doublé de Daniel Güiza et un but de Xabi Alonso en prolongation. Une victoire au forceps (3-2), qui permet à la Roja de terminer cette compétition à la troisième place. Après sa surprenante défaite face aux Etats-Unis (2-0), mercredi, en demi-finale, l'Espagne avait à c&oeligur de quitter le continent africain sur une victoire. Contrat rempli. Un succès acquis au mental, après plus d'une heure marquée par un très faible niveau de jeu.

Vincente Del Bosque avait promis du turnover. Il a partiellement respecté son choix. Exit Puyol, Sergio Ramos, Xavi et Fabregas. Les absences des deux milieux de terrain s'est énormément fait ressentir et explique, en partie, l'indigence du spectacle proposé pendant plus d'une heure. Aucun décalage, peu de prises de risque, très peu de percussion. Les Espagnols avaient la tête aux vacances sous le soleil de plomb de Rustenburg. En face, les Bafana Bafana, décomplexés après leur belle partie face au Brésil (défaite 1-0), faisaient rêver tout un peuple en ouvrant le score par Mphela (1-0, 74e).

Menés, les Ibériques ne pouvaient plus compter sur Torres et Villa, remplacés par Del Bosque. Mais en Espagne, Daniel Güiza a rappelé qu'il faisait partie de la sélection. Et il a démontré avec ses deux buts qu'on pouvait compter sur lui. Deux réalisations en fin de rencontre (88e et 89e) qui offrait une victoire inespérée aux Champions d'Europe? C'était sans compter sur Mphela, auteur d'un doublé après une frappe de mammouth des 30 mètres (2-2, 90e). Une fin de temps réglementaire assez folle, rapidement complétée par le but salvateur de Xabi Alonso sur coup-franc (3-2, 107e). Une victoire à l'arraché de la Roja qui lui permet d'achever la saison sur une bonne note. Malgré le manque de fraicheur, les Espagnols ont fait le boulot. Rien de plus. Dans un an, ce ne sera pas suffisant.

 
 
Coupe des Confédérations
Coupe des Confédérations

Le Brésil prend date

Coupe des Confédérations

Le Brésil brise le rêve américain

Coupe des Confédérations

Le soccer fait son nid

Coupe des Confédérations

Le Brésil, évidemment ?

Coupe des Confédérations

Blatter : "Globalement satisfait"

Coupe des Confédérations

Santana: "Heureux et fier"