Getty Images

Coupe des Confédérations : Le Mexique élimine la Russie, le Portugal s'offre la 1re place

Le Mexique sort la Russie, le Portugal s'offre la première place
Par Eurosport

Le 24/06/2017 à 18:56Mis à jour Le 24/06/2017 à 19:45

COUPE DES CONFEDERATIONS - La Russie n'est pas parvenue à relever la tête. Elle a chuté samedi contre le Mexique (2-1). Une défaite qui entraîne son élimination de la compétition dont elle est l'organisatrice. Le Portugal a de son côté battu la Nouvelle-Zélande (0-4) grâce, notamment, à un penalty de Cristiano Ronaldo. La sélection de Fernando Santos termine ainsi à la première place du groupe.

Fin de parcours pour la Russie. Le pays organisateur ne figurera pas dans le dernier carré de "sa" Coupe des Confédérations après avoir laissé le Mexique renverser son avantage au score (2-1) ce samedi après-midi, dans l'Arena de Kazan.

Alexander Samedov avait mis ses coéquipiers dans le bon sens en concluant un long temps fort marqué par une rafale de frappes (0-1, 25e) : le portier mexicain Guillermo Ochoa a d'abord vu son poteau droit puis un coéquipier repousser le danger avant que l'attaquant du Spartak Moscou n'enroule vers son petit filet droit. Mais six minutes plus tard, Nestor Araujo est resté dans la surface à la suite d'un coup franc repoussé précipitamment pour ajuster une tête au-dessus d'Igor Akinfeev (1-1, 31e). Pris à revers une fois, le capitaine et légendaire gardien russe n'a pas pu se rendre décisif ensuite.

La vidéo au coeur des débats

Après la pause, il a été pris de court comme tous ses défenseurs par un contre en solo d'Hirving Lozano. Le futur pensionnaire du PSV Eindhoven a remonté le terrain plus rapidement que Viktor Vasin avant de se sacrifier malgré la sortie pied en avant d'Akinfeev pour envoyer le ballon de la tête au fond des filets (1-2, 53e). Plus efficaces, les Mexicains n'ont pas été particulièrement bénéficiaires du facteur X de la rencontre : l'arbitrage vidéo, utilisé par deux fois.

Dans un premier temps, M. Fahad al Mirdasi n'a pas accordé de penalty aux Russes après un contact qui a entrainé la chute dans la surface de Smolov (19e). Si cette première décision n'était pas indiscutable, le second appel à la vidéo a lui sanctionné très logiquement une position de hors-jeu d'Hector Moreno (61e), qui pensait avoir marqué. En revanche, l'arbitre saoudien n'aura pas à livrer la moindre explication supplémentaire pour justifier le carton rouge de Yuri Zhirkov, particulièrement nerveux (68e). Une exclusion qui a sonné le glas des espoirs de qualification russe pour les demi-finales.

Fedor Smolov (Russie) face à Jonathan Dos Santos (Mexique) lors de la Coupe des Confédérations.

Fedor Smolov (Russie) face à Jonathan Dos Santos (Mexique) lors de la Coupe des Confédérations.Getty Images

Le Portugal n'a jamais douté

Dans l'autre rencontre du groupe A, entre la Nouvelle-Zélande et le Portugal, le suspense a été de courte durée. Après un premier quart d'heure solide gênant considérablement les Portugais, les Néo-Zélandais se sont vite retrouvés dépassés. A l'image du penalty concédé sur un corner (32e) pour une faute sur Danilo, qui a offert le premier but portugais et le 75e but en sélection à Cristiano Ronaldo (33e). Ce même Ronaldo qui avait trouvé la transversale sur une tête parfaitement placée juste avant (26e). Bernardo Silva, titularisé pour la seconde fois dans ce tournoi, a marqué lui aussi en reprenant bien un centre en retrait d'Eliseu (38e).

En seconde mi-temps, le Portugal a tranquillement déroulé. Malgré la sortie de Bernardo Silva à la pause, touché à la cheville lors de son but, la selecção a assuré le spectacle. Après une belle occasion manquée (64e), André Silva, s'est fait plaisir lui aussi. Bien lancé par Quaresma, le nouvel attaquant de l'AC Milan a pris la défense adverse de vitesse et a parfaitement croisé sa frappe (64e).

Le spectacle a été conclu par le fantasque Nani. Rentré à vingt minutes du terme, l'ailier de Valence a énormément fait de mal aux All Whites. Logiquement, il a inscrit le quatrième et dernier but d'un superbe enchaînement passement de jambes, frappe croisée (91e). Juste avant, Rui Patricio, s'était fait peur en relâchant un ballon sur Boxall, qui n'en a pas profité pour sauver l'honneur (88e). Le Portugal, premier du groupe A, s'est offert sa place en demies avec la manière !

Les joueurs du Portugal célèbrent le but de Cristiano Ronaldo.

Les joueurs du Portugal célèbrent le but de Cristiano Ronaldo.Getty Images

Par Alexandre de CASTRO et Babacar DIARRA

0
0