Getty Images

Groupe B : L'Allemagne termine en tête devant le Chili

L'Allemagne "bis" a tenu son rang, le Chili s'est fait peur
Par Eurosport

Le 25/06/2017 à 18:53Mis à jour Le 25/06/2017 à 19:18

COUPE DES CONFEDERATIONS - L'Allemagne s'est qualifiée pour les demi-finales en terminant en tête du groupe B grâce à sa victoire sur le Cameroun dimanche (3-1). Le champion du monde en titre devance le Chili, deuxième après son nul face à l'Australie (1-1). Les Allemands joueront face au Mexique pour une place en finale, tandis que les Chiliens seront opposés au Portugal.

Allemagne - Cameroun : 3-1

Depuis sept compétitions internationales consécutives (Coupe du Monde, Euro et Coupe des Confédérations), la Mannschaft s'applique à chaque fois à accéder au dernier carré. Ce bilan brillant correspond à l'arrivée de Joachim Löw sur le banc de la sélection allemande. Et malgré les critiques avant l'entame de la compétition, le sélectionneur a déjà réussi son pari d'aligner un groupe rajeuni et expérimental pour le tournoi russe.

Victorieuse sans trop trembler du Cameroun, l'Allemagne n'a pas semblé forcer son talent face à des Lions Indomptables généreux mais trop imprécis dans les derniers gestes. Après une première période équilibrée, le milieu d'Hoffenheim Kerim Demirbay a douché les espoirs des Camerounais juste après la pause, à l'issue d'une belle combinaison avec Julian Draxler, en expédiant une frappe de son mauvais pied, le droit, dans la lucarne de Fabrice Ondoa (1-0, 48e).

Mais c'est un autre joueur d'avenir qui a marqué le plus de points dans ce match : Timo Werner. Auteur d'un doublé pour ses premiers buts avec la sélection (66e et 81e), l'attaquant du RB Leipzig s'est signalé comme un candidat sérieux à un nouveau séjour russe en juin 2018. Toutefois, la copie allemande a été entachée d'un but inscrit par Vincent Aboubakar (78e) qui relancera le débat autour du poste de gardien en raison de la parade manquée de Marc André Ter Stegen.

Comme la veille lors de Mexique-Russie, l'arbitre a su voler la vedette. Le Colombien M. Wilmar Roldàn a complètement perdu pied en faisant appel à l'assistance vidéo par deux fois dans un long temps-mort proche des trois minutes : après avoir exclu par erreur Sébastien Siani, il est retourné en bord de terrain dans une confusion totale pour se rendre compte que le latéral droit Ernest Mapouka était bien l'auteur de la faute grossière sur Emre Can (64e).

Chili - Australie : 1-1

Le Chili n’avait besoin que d’un match nul pour rallier les demi-finales de la Coupe des Confédérations. Mission accomplie, non sans avoir tremblé, pour les troupes d’Alexis Sanchez, très maladroit face à des Socceroos agressifs parfois dans le mauvais sens du terme (4 cartons jaunes en première mi-temps). Les Australiens, qui devaient s’imposer par deux buts d’écart pour ne pas avoir à se soucier du match entre l’Allemagne et le Cameroun, ont joué crânement leur chance. Appliqués et décidés à aller de l’avant, ils ont logiquement vu leurs efforts récompensés par l’ouverture du score signée James Troisi (42e).

La moitié du chemin était donc effectuée à la mi-temps pour les hommes d’Ange Postecoglou. Mais ils n’ont pas su mettre un ultime coup d’accélérateur pour aller chercher ce deuxième but qui leur aurait garanti une première victoire en Coupe des Confédérations depuis 2001. Une tâche qui s’est un peu plus compliquée au moment où Martin Rodriguez a égalisé (67e). Le jeune Chilien de 22 ans en a profité pour inscrire son premier but sous le maillot de la Roja et Dieu sait qu’il était précieux. À l’arrivée, le Chili, qui termine deuxième du groupe B derrière l’Allemagne, s’est offert le droit d’affronter le Portugal de Cristiano Ronaldo en demi-finale. Le rendez-vous est pris pour mercredi 28 juin.

Babacar DIARRA et Maxime CLAUDEL

0
0