Getty Images

Ronaldo et le Portugal battent la Russie (1-0)

Ronaldo et le Portugal gâchent la fête

Le 21/06/2017 à 18:52Mis à jour Le 21/06/2017 à 19:33

COUPE DES CONFEDERATIONS - Grâce à un but de Cristiano Ronaldo, inscrit dès la 8e minute, le Portugal s'est imposé contre la Russie (1-0), le pays organisateur, pour son 2e match de Coupe des Confédérations, mercredi à Moscou. Un succès qui permet aux Portugais de prendre provisoirement la 1re place du groupe A.

Après le petit accroc du match inaugural et le nul concédé dans le temps additionnel contre le Mexique (2-2), dimanche, le Portugal a réagi face à la Russie (1-0), mercredi à Moscou. Cette victoire s'est dessinée dès l'entame de match avec un but précoce de Cristiano Ronaldo (8e). Un succès qui permet à la Seleçao de prendre provisoirement les commandes du groupe A et surtout de se replacer afin de rejoindre le dernier carré de la Coupe des Confédérations. Les champions d'Europe auront l'occasion de composter leur billet pour les demi-finales lors du dernier match de la phase de poules, programmé samedi à Saint-Pétersbourg, contre la Nouvelle-Zélande, petit poucet de la compétition.

Depuis son premier titre décroché l'été dernier en France lors de l'Euro, le Portugal a l'étiquette d'équipe défensive collée au dos. Est-ce que le sélectionneur, Fernando Santos, a voulu tordre le cou à cette idée reçue ? En tout cas, il avait tranché dans le vif en faisant confiance à Bernardo Silva et André Silva au détriment de Nani et Ricardo Quaresma, titulaires contre le Mexique. Ses choix ont été directement payants même si aucun des deux joueurs n'est impliqué sur l'ouverture du score portugaise. Mais le but de Cristiano Ronaldo était la récompense d'une entame réussie avec de réelles intentions offensives. Un centre impeccable de Raphael Guerreiro, un CR7 qui n'avait même pas besoin de sauter pour placer une tête gagnante et les Portugais prenaient rapidement l'avantage (1-0, 8e).

Un deuxième pays organisateur à l'actif du Portugal

Et ensuite ? Une domination lusitanienne quasiment stérile jusqu'à la mi-temps si ce n'est quelques bribes d'occasions de l'omnipotent Ronaldo (25e, 32e, 45e). Après une première période atone et à zéro tir cadré, la Russie a changé de braquet pour réveiller son public de Moscou. Les Russes ont obtenu plusieurs situations en traversant un gros temps fort au cœur de la seconde période en récupérant un grand nombre de seconds ballons et en acculant les coéquipiers de Pepe devant leur surface. Mais les joueurs de Stanislav Tchertchessov ont péché dans le dernier geste (61e, 62e, 90e+1, 90e+2, 90e+4).

La Selecção, qui n'a jamais su vraiment capitaliser sur son avantage, a eu quelques munitions en contre mais André Silva, notamment, a lui aussi manqué d'efficacité (50e ,58e). Et globalement, le nouvel attaquant de l'AC Milan n'aura pas marqué des points dans l'esprit de Fernando Santos. Avec un visage cahin-caha, les Portugais pourront quand même se targuer d'avoir battu un deuxième pays organisateur après avoir battu l'équipe de France en finale de l'Euro en juillet dernier. Le champion d'Europe, qui attend le résultat du match entre le Mexique et la Nouvelle-Zélande (20h) pour savoir s'il conserve la première place du groupe, n'est plus qu'à une encablure des demi-finales.

0
0