Vidal : "Si on bat l'Allemagne, on sera la meilleure sélection du monde"

Vidal : "Si on bat l'Allemagne, on sera la meilleure sélection du monde"

Vidal : "Si on bat l'Allemagne, on sera la meilleure sélection du monde"
Par AFP

Le 01/07/2017 à 15:16Mis à jour Le 01/07/2017 à 15:23

Le Chili sera "la meilleure sélection du monde" s'il bat l'Allemagne en finale de Coupe des confédérations dimanche, a estimé samedi son milieu Arturo Vidal. Le Munichois prévient que son équipe aura alors l'ambition de "gagner le Mondial" en 2018.

Que cela signifie-t-il pour vous, personnellement, de faire partie de cette "génération dorée" du Chili ?

A.V. : Pour moi c'est un rêve, une fierté de porter ce maillot, encore plus avec cette équipe, ces grands joueurs, ce staff. On avait eu de longues années de souffrance, puis les meilleurs joueurs de l'histoire du Chili sont nés. On a gagné deux coupes (les éditions 2015 et 2016 de la Copa America, ndlr) et on peut en gagner une troisième. Il nous reste encore beaucoup de rêves à accomplir.

Alexis Sanchez vous a chambré en disant que vous vous sentiez toujours le meilleur...

A.V. : Quand j'entre sur le terrain, j'ai une mentalité de vainqueur. Ça m'a aidé en sélection et au Bayern, qui est la meilleure équipe du monde. Si je n'avais pas cette personnalité, je ne serais pas ici. Si je n'avais pas cette faim, je n'aurais pas pu être footballeur.

Arturo Vidal dans ses oeuvres lors de Chili - Portugal en Coupe des confédérations.

Arturo Vidal dans ses oeuvres lors de Chili - Portugal en Coupe des confédérations.Getty Images

Comment se sentent vos coéquipiers ?

A.V. : Je les sens très bien, très heureux, avec une grand faim de continuer à gagner. On sait que ce sera très difficile, mais nous avons tellement envie de gagner que nous allons laisser le coeur sur le terrain. On a déjà envie d'y être.

" On viendra pour gagner le Mondial... si on se qualifie"

Le Chili a-t-il la meilleure équipe du monde ?

A.V. : On a fait nos preuves contre toutes les équipes. On a battu l'Argentine deux années de suite, on a battu le Portugal champion d'Europe. Si on bat l'Allemagne, on sera la meilleure sélection du monde, car ici il y avait tous les champions.

Etes-vous en train de faire un pas de plus pour aller gagner la Coupe du monde ?

A.V. : Nos efforts et notre mentalité nous ont beaucoup aidés pour atteindre une finale aussi importante que celle de la Coupe des confédérations. C'est l'antichambre du Mondial et si on gagne demain (dimanche) ce sera un message très fort à l'attention de toutes les équipes qui iront au Mondial : qu'on ne viendra pas pour nous promener mais pour nous battre, pour gagner le Mondial, si on se qualifie, parce qu'il nous manque encore quelques points pour assurer la qualification.

Voulez-vous laisser un héritage ?

A.V. : La sélection, à travers tout ce qu'elle fait, tous ses efforts pour arriver en finale, envoie le message à tous les Chiliens et les jeunes joueurs qu'avec du travail et des efforts on peut réussir de grandes choses.

" Les Allemands qui sont là sont bien meilleurs que les autres"

Cette jeune équipe d'Allemagne vous a-t-elle surpris ?

A.V. : Non, elle ne m'a pas surpris. On a parlé d'une équipe B, mais ces joueurs sont bien meilleurs que ceux qui ne sont pas là, physiquement ils sont meilleurs. Dès le début j'avais vu l'Allemagne comme un finaliste. C'est une équipe très forte, qui presse à tout moment, avec des joueurs très rapides.

Etes-vous en contact avec votre coéquipier du Bayern, le défenseur allemand Joshua Kimmich ?

A.V. : Oui, on a beaucoup parlé lors du premier match (en phase de groupes, 1-1, ndlr). On a une très bonne relation, on parle souvent ensemble. Après le match, on s'était donné rendez-vous pour la finale. Après, on n'a plus eu de contact. Demain (dimanche) on se parlera, on verra qui gagnera et on rentrera ensemble au Bayern.

Votre expérience est-elle un avantage ?

A.V. : L'âge et l'union de notre groupe, qui évolue ensemble depuis de nombreuses années, est un point en notre faveur. Et nous avons encore faim.

Vidal salue Kimmich à l'issue de Chili - Allemagne en phase de poules de la Coupe des confédérations.

Vidal salue Kimmich à l'issue de Chili - Allemagne en phase de poules de la Coupe des confédérations.Getty Images

Propos recueillis en conférence de presse

0
0