Eurosport

Costa Rica – Angleterre, le match qui doit confirmer la première place des Ticos

Costa Rica – Angleterre, le match qui doit confirmer la première place des Ticos

Le 24/06/2014 à 00:40

Surprise de ce Mondial dans le "groupe de la mort", le Costa Rica n’a besoin que d’un nul pour terminer en tête du groupe D. Il faudra pour cela résister à la réaction d’orgueil des Anglais, éliminés, qui voudront sauver l’honneur.

Surprenants, ces Ticos. Annoncé comme le maillon faible du groupe D, aux côtés de trois anciens champions du monde que sont l’Angleterre, l’Italie et l’Uruguay, le Costa Rica est en passe de sortir premier de la poule la plus relevée sur le papier de ce premier tour du Mondial 2014. Pour cela, l’équipe entraînée par Jorge Luis Pinto devra obtenir au moins un nul face aux Anglais, déjà éliminés de la course aux huitièmes de finale. Cette fois, le Costa Rica ne pourra pas compter sur l’effet de surprise. Solides vainqueurs de l’Uruguay pour leur entrée en lice (3-1), les Costariciens ont récidivé en dominant des Italiens fatigués (0-1) pour s’assurer une place en huitièmes de finale. Il y a fort à parier que Roy Hodgson a étudié en détail le jeu des Ticos pour éviter une nouvelle déconvenue pour l’Angleterre.

Le Costa Rica célèbre un but contre l'Uruguay - Coupe du monde 2014

Le Costa Rica célèbre un but contre l'Uruguay - Coupe du monde 2014AFP

Pour les Three Lions, ce troisième match est surtout une occasion de sauver l’honneur. Battus d’entrée par l’Italie (1-2) puis par l’Uruguay (1-2), les Anglais n’ont pas été récompensés de leurs efforts. La sélection de Roy Hodgson est sans doute celle qui a le mieux joué parmi les équipes déjà éliminées avant de disputer le dernier match de groupe. Une fois sur le terrain, l’orgueil devrait prendre la place de la frustration pour les coéquipiers de Steven Gerrard. La dernière fois que l’Angleterre a été éliminée au premier tour, c’était en 1958. Cette année-là, les Anglais avaient ramené trois points (trois nuls). Les hommes de Roy Hodgson n’ont plus que ce match pour ne pas faire encore pire.

Les compos probables

Côté costaricien, le sélectionneur Jorge Luis Pinto devrait légèrement modifier son système et passer du 5-4-1 au 5-3-2. Le technicien colombien du Costa Rica devrait laisser au repos quelques titulaires, parmi lesquels l’attaquant Joël Campbell et le milieu de terrain Celso Borges. Pour le reste, le onze vainqueur de l’Italie devrait être reconduit.

Costa Rica (VS Angleterre)

Du côté de l’Angleterre, Roy Hodgson modifiera largement son onze de départ. Il devrait normalement offrir une dernière cape à Frank Lampard avant sa retraite internationale. Le milieu de terrain de Chelsea devrait même être capitaine pour l’occasion. Luke Shaw devrait remplacer Leighton Baines au poste de latéral gauche. Ross Barkley pourrait être associé à James Milner et Adam Lallana derrière Daniel Sturridge, Rooney étant sur le banc. En défense, le sélectionneur des Three Lions devrait jouer la carte de la jeunesse en titularisant Smalling dans l’axe et Jones à droite.

Angleterre (VS Costa Rica)

La stat que le Costa Rica doit avoir en tête : 2

Le Costa Rica a beau n’être qu’à sa quatrième participation à la Coupe du monde, l’équipe de la zone CONCACAF est très souvent efficace. Elle a même marqué lors de neuf de ses dix derniers matches. Et elle n’est restée muette que deux  fois lors de ses douze matches de Coupe du Monde : en 1990 face au Brésil (1-0) et en 2006 face à l’Équateur (3-0).

Bryan Ruiz trompe Ginaluigi Buffon, le gardien de l'Italie, et ouvre le score pour le Costa Rica juste avant la mi-temps.

Bryan Ruiz trompe Ginaluigi Buffon, le gardien de l'Italie, et ouvre le score pour le Costa Rica juste avant la mi-temps.AFP

La stat que l’Angleterre doit avoir en tête : 1988

L’Angleterre n’a plus perdu ses trois matches de poule d’un tournoi majeur depuis l’Euro 1988. Elle avait été battue par l’Eire (0-1), les Pays-Bas (1-3), et l’URSS (1-3).

Si vous voulez en savoir plus sur Angleterre-Costa Rica :

h

0
0