AFP

Coupe du monde 2014 - Quarts de finale : Ce sera Amérique latine contre Europe de l’Ouest

Ce sera Amérique latine contre Europe de l’Ouest

Le 02/07/2014 à 01:34Mis à jour Le 02/07/2014 à 09:13

Le plateau des quarts de finale de la Coupe du monde offre un plateau inédit composé à parts égales d’équipes latino-américaines et ouest-européennes.

Sur le papier, cela ressemble un peu au resserrement des valeurs observé en 2010. Mais sur le fond, les choses sont beaucoup plus tranchées. Les quarts de finale de la Coupe du monde 2014 vont mettre aux prises d’un côté quatre équipes américaines (et plus exactement quatre équipes latino-américaines) avec le Brésil, la Colombie, l’Argentine, le Costa Rica, et de l’autre quatre équipes européennes (plus exactement quatre équipes d’Europe de l’Ouest), avec les Pays-Bas, l’Allemagne, la France et la Belgique. Pour la première fois depuis 1962, aucune équipe du Sud de l’Europe (Italie, Espagne, Portugal, ex-Yougoslavie) ne fait partie du plateau.

Il n’y a plus d’équipe africaine (Nigeria et Algérie éliminés) quatre ans après l’incandescent Uruguay – Ghana de 2010 qui avait failli envoyer les Black Stars en demi-finale. Il y a bien une équipe du CONCACAF (le Costa Rica), mais ni les Etats-Unis, ni le Mexique, les deux géants de la confédération. Présentée avant même le début de la compétition comme une mise au défi de l’Europe par l’Amérique, continent sur lequel jamais aucune équipe européenne n’a gagné le trophée, la Coupe du monde tient absolument toutes ses promesses sur ce plan-là.

Brésil - Argentine en finale, ce serait du jamais-vu depuis... 1930 !

Cela pourrait durer. Les quarts de finale offrent seulement deux rencontres trans-continentales, Argentine – Belgique (remake d’une demi-finale de 1986) et Costa Rica – Pays-Bas. La présence de la confédération sud-américaine en demi-finale est garantie par Brésil – Colombie. Celle de l’Europe par France – Allemagne. Les vainqueurs de ces deux quarts se retrouveront pour une finale avant la lettre, qu’il s’agisse du classique France – Brésil (finale de 1998), de Brésil – Allemagne (finale de 2002) ou d’un duel entre l’un des deux ex-champions du monde européens contre la Colombie, probablement l’équipe qui a joué le mieux jusqu’ici. Dans l’autre partie du tableau, l’Argentine est la favorite contre la Belgique. Les Pays-Bas aussi contre le Costa Rica. Leur rendez-vous serait un remake de la finale de 1978.

Lionel Messi congratule Angel Di Maria après le but de la victoire argentine contre la Suisse (Mondial 2014)

Lionel Messi congratule Angel Di Maria après le but de la victoire argentine contre la Suisse (Mondial 2014)AFP

En 2010, les Amériques avaient aussi occupé le plateau en force avec quatre équipes en quart (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay), mais elles n’avaient pas poussé leur effort assez loin en laissant l’Europe placer trois équipes en demi-finales (quatre sur quatre en 2006), et occuper seule la scène de la finale (comme en 2006 aussi). Cette fois-ci, ce serait considéré comme une surprise si le Brésil et l’Argentine devaient quitter la compétition avant le dernier carré – et si le Brésil le fait, ce sera contre un pays frontalier. Leur présence simultanée en demi-finale serait un événement historique. On n’a plus vu deux équipes américaines en demi-finales depuis le Brésil – Uruguay de 1970 (dans une formule sans huitième de finale). Brésil – Argentine reste une finale théorique qui serait une première du genre depuis la finale inaugurale de 1930 entre l’Uruguay et l’Argentine (4-2). Rappelons qu’en 1950, la quasi-finale entre l’Uruguay et le Brésil n’était qu’un match de poule rendu irrespirable par le hasard des résultats précédents.

Les quarts de finalistes depuis 1986 :

  • 1986 (au Mexique) : Brésil, Argentine / Mexique / France, RFA, Angleterre, Belgique, Espagne
  • 1990 (en Italie) : Argentine / Italie, Yougoslavie, Irlande, RFA, Tchécoslovaquie, Angleterre / Cameroun
  • 1994 (aux Etats-Unis) : Brésil / Italie, Espagne, Pays-Bas, Bulgarie, Allemagne, Suède, Roumanie
  • 1998 (en France) : Brésil, Argentine / Italie, France, Danemark, Pays-Bas, Allemagne, Cratie
  • 2002 (en Corée et au Japon) : Brésil / Etats-Unis / Angleterre, Allemagne, Espagne, Turquie / Corée du Sud, Sénégal
  • 2006 (en Allemagne) : Brésil, Argentine / Allemagne, Italie, Ukraine, Angleterre, Portugal, France
  • 2010 (en Afrique du Sud) : Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay / Pays-Bas, Espagne, Allemagne / Ghana
  • 2014 (au Brésil) : Brésil, Argentine, Colombie / Costa Rica / France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique
0
0