AFP

Des grands dans le dur

Des grands dans le dur
Par Eurosport

Le 30/01/2012 à 11:13

Comme chaque lundi, nous avons sélectionné onze matches européens qui ont attiré notre attention. Si la Juventus Turin continue sur sa lancée victorieuse en Italie, Manchester United, le FC Barcelone, l'Inter, le FC Porto et l'Ajax Amsterdam, 16 victoires en C1 à eux cinq, ont passé un dur week-end.

JUVENTUS - UDINESE : 2-1
Serie A - 20e journée

Et de vingt ! En venant à bout de l'Udinese (2-1), la Juventus ne s'est pas seulement adjugé l'affiche de cette 20e journée de Serie A. Elle a aussi conservé son fauteuil de leader. Mais plus impressionnant encore, elle a perpétué son invincibilité. La Vieille Dame n'a perdu aucune de ses rencontres depuis le début de saison. Aucune équipe des cinq grands championnats européens ne peut s'en vanter. Les Turinois semblent suffisamment armés pour reconquérir un Scudetto qui les fuit depuis 2003 : ils possèdent en Pirlo un formidable maître à jouer. Sur les côtés, Lichtsteiner et Estigarribia dynamitent les ailes du 3-5-2 bianconero. Devant, Matri, auteur d'un doublé salvateur face à l'Udinese, et Claudio Marchisio sont les porte-drapeaux de la deuxième attaque d'Italie. Quant à la défense turinoise, elle est tout simplement la plus robuste de Serie A.

LIVERPOOL - MANCHESTER UNITED : 2-1
FA Cup - 4e tour

AFP

CLERMONT - BASTIA : 2-1
Ligue 2 - 21e journée

Du jeu, de l'engagement et du suspense. Le choc entre les deux premiers de Ligue 2 a tenu toutes ses promesses. Il a donné lieu à une rencontre ultra-musclée, au cours de laquelle Auvergnats et Corses ont joué les gros bras. Résultat : un carton rouge de chaque côté, et une vive tension qui a même gagné les deux entraîneurs. Voilà pour la face obscure. Sur le terrain, Clermont a fait preuve d'une force mentale à toute épreuve. Rapidement mené, en infériorité numérique pendant quarante-deux minutes, le leader auvergnat a fini par inverser la tendance, grâce à Dembélé et Morel. Clermont n'est pas leader de Ligue 2 pour rien.

LILLE - SAINT-ÉTIENNE : 3-0
Ligue 1 - 21e journée

AFP

COLOGNE - SCHALKE : 1-4
Bundesliga - 19e journée

Mais où s'arrêtera Schalke 04 ? La question hante toute l'Allemagne du football. Une certitude : depuis deux mois, le club de Gelsenkirchen enfile les buts et les victoires comme des perles. La défaite du 26 novembre, à Dortmund (2-0), a fait un bien fou aux protégés d'Huub Stevens. Samedi, ils ont corrigé Cologne sur sa pelouse. Signant au passage leur cinquième victoire de rang en Bundesliga. Et si Schalke fait exploser les défenses d'outre-Rhin, c'est bien parce que Klaas-Jan Huntelaar marche sur l'eau. Son penalty transformé à Cologne était aussi son 16e but en 18 matches de championnat. Epaulé par un Raul toujours aussi efficace malgré ses 34 ans, le goleador néerlandais en est persuadé : "Schalke peut être champion". Après dix-neuf matches, son équipe partage la tête avec le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, les deux derniers champions d'Allemagne.

DORTMUND - HOFFENHEIM : 3-1
Bundesliga - 19e journée

Eurosport

VILLARREAL - BARCELONE : 0-0
Liga - 21e journée

Un Guardiola qui tâtonne, un Messi maladroit, un Xavi en panne d'inspiration et un Fabregas aux abonnés absents : au Madrigal, le Barça n'a été que l'ombre de lui-même. Incapables de s'imposer dans l'antre de Villarreal, les Blaugrana y ont perdu deux nouveaux points dans la course au titre. Sans doute deux points de trop : le champion d'Espagne en compte désormais sept de retard sur le Real, qui a mieux négocié le virage de l'après-Clasico face à Saragosse (3-1). Même si Pep Guardiola affirme que son équipe n'abdiquera pas, le fossé entre Madrilènes et Catalans paraît déjà rédhibitoire. Surtout si le Barça reste aussi inoffensif à l'extérieur. Le nul de samedi était son cinquième loin du Camp Nou. Et si on y ajoute le revers chez Getafe (1-0) - son seul de la saison -, il a déjà perdu 13 points en déplacement.

FEYENOORD - AJAX : 4-2
Eredivisie - 19e journée

AFP

LECCE-INTER : 1-0
Serie A - 20e journée

Le scénario improbable a eu lieu à Lecce. L'Inter, qui restait sur sept victoires consécutives en Serie A, dont les deux dernières face au Milan AC (0-1) et la Lazio (2-1), a trébuché devant le 19e du championnat italien, un mois après l'avoir dominé à San Siro (4-1). Les Nerazzurri n'ont jamais réussi à se remettre du but de Giacomazzi concédé peu de temps avant la mi-temps. Et ils sont tombés sur un grand Benassi, le gardien de Lecce, auteur d'un miracle sur une tête de Pazzini. Pour la formation de Claudio Ranieri, déjà éliminée par le Napoli en Coupe d'Italie (2-0), ces deux revers en quatre jours tombent mal. Dans trois semaines, elle affrontera Marseille, en Ligue des Champions.

ARSENAL - ASTON VILLA : 3-2
FA Cup - 4e tour

Reuters

GIL VICENTE - FC PORTO : 3-1
SuperLiga - 17e journée

Les meilleures choses ont une fin. Partout dans le monde. Et même à Porto. Pour la première fois depuis cinquante-cinq rencontres, les supporters du double vainqueur de la Ligue des Champions (1987, 2004) ont vu leurs protégés perdre un match de championnat. C'était dimanche soir à Gil Vicente. Le FC Porto s'est incliné 3-1 après avoir été mené 3-0. Les Dragons n'avaient plus perdu depuis le 28 février 2010, à Lisbonne face au Sporting (3-0). Un malheur n'arrivant jamais seul, Benfica compte désormais cinq points d'avance en tête de la SuperLiga et garde son record d'invincibilité en championnat qui est de... 56 matches sans défaite.

0
0