Panoramic

Après la sortie de Manuel Valls, Karim Benzema : "Certains parlent de mon exemplarité ?"

Après la sortie de Valls, Benzema contre-attaque : "Certains parlent de mon exemplarité ?"

Le 15/03/2016 à 19:23

S'exprimant mardi matin sur le retour potentiel de Karim Benzema en équipe de France, Manuel Valls s'y opposé en se justifiant : "Par rapport à la jeunesse, un grand sportif se doit d'être exemplaire." L'attaquant aux 81 sélections n'a pas tardé à réagir. Sur Twitter et sans pincette.

Il n'avait pas réagi aux propos de Patrice Kanner lundi. Mais la sortie de Manuel Valls ce mardi sur les ondes de RMC semble être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le Premier ministre estime que "les conditions aujourd'hui ne sont pas réunies pour que Karim Benzema" soient rappelé en Bleu : "Par rapport à la jeunesse, un grand sportif se doit d'être exemplaire", a-t-il continué. Une sortie qui a déclenché la colère froide de l'avant-centre du Real Madrid même s'il ne cite pas directement Valls.

Vidéo - French PM says 'conditions not yet met' for Benzema's France return

00:25

Peu avant, il avait retweeté un texte de l'UNFP dénonçant l'ingérence des politiques sur la question du retour de l'ancien Lyonnais chez les Bleus.

Problème, dans sa défense, Karim Benzema se trompe de cible. Dans cette affaire, personne ne lui a jamais rien reproché sur le terrain. Patrick Kanner, le ministre des Sports, a certes parlé d'exemplarité mais pas celle que vise l'international français dans son tweet : "Ma position est celle d'un ministre des sports qui pense que l'exemplarité, la probité, la valeur humaine et judiciaire en l’occurrence des joueurs doit être prise en considération."

Samedi dernier, Benzema avait accueilli avec beaucoup plus de légèreté l'interview de Didier Deschamps dans l'Equipe qui ouvrait en grand la voie de son retour à Clairefontaine.

0
0