AFP

Equipe de France : Aymeric Laporte met les points sur les i : il souhaite porter le maillot bleu

Laporte met les points sur les i : il souhaite porter le maillot bleu

Le 30/01/2016 à 13:32

EQUIPE DE FRANCE - Alors que sa dernière interview laissait entendre qu'il pourrait choisir la sélection espagnole, Aymeric Laporte a souhaité clarifier la situation en affirmant vouloir jouer pour l'équipe de France.

La mise au point était nécessaire, Aymeric Laporte s'est empressé de la faire sans tarder. Le défenseur de l'Athletic Bilbao a annoncé sur son compte Twitter qu'il souhaitait jouer avec les Bleus et non avec la Roja comme il l'avait laissé entendre vendredi. Au cours d'un entretien accordé à la radio espagnole Onda Vasca, le joueur de 21 ans avait affirmé qu'il restait "tranquille" car il était "jeune", mais qu'il envisageait "d'autres options, à savoir jouer avec l'Espagne" si une convocation tardait à lui parvenir.

Laporte se défend d'avoir mis la pression sur Deschamps

Vingt-quatre heures plus tard, le Tricolore a fait volte-face. "Mon seul objectif, c'est de jouer avec l'équipe de France, a annoncé Aymeric Laporte. Je suis jeune, j'ai de nombreuses années devant moi pour réaliser ce souhait. Il n'y a pas d'urgence, mais juste beaucoup d'envie". Le défenseur basque a précisé que sa dernière sortie dans les médias espagnols n'avait pas pour but de mettre une quelconque pression sur les épaules de Didier Deschamps. Courtisé par la sélection espagnole, qui ne l'avait pas laissé insensible dans un premier temps, Aymeric Laporte a gentiment recalé la Roja : "Je n'ai pas fait d'appel du pied à la sélection espagnole (avec tout le respect que j'ai pour elle). J'ai simplement dit que si le sélectionneur de l'Espagne m'appelait, il existait d'autres alternatives".

Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) au duel avec Lionel Messi (FC Barcelone)

Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) au duel avec Lionel Messi (FC Barcelone)AFP

Auteur de 5 buts en 32 matches toutes compétitions confondues, le natif d'Agen compte 18 sélections avec les Espoirs tricolores. Formé à Bilbao, le défenseur central s'était étonné de sa non-sélection lors des derniers rassemblements de l'équipe de France. Des sorties médiatiques qui avaient fini par agacer Didier Deschamps. Avec sa mise au point rapide, Aymeric Laporte a fait le premier pas. Mais à cinq mois de l'Euro 2016 en France, la pépite basque aura du mal à accrocher le bon wagon avec les Bleus.

0
0