Panoramic

La Turquie bat la République tchèque (2-0) et se donne le droit de rêver à la qualification

La Turquie se donne le droit de rêver

Le 21/06/2016 à 22:52Mis à jour Le 21/06/2016 à 23:38

EURO 2016 - La Turquie a battu la République tchèque (2-0) ce mardi soir au stade Bollaert de Lens. Une victoire qui pourrait ouvrir une possible qualification, via une place de meilleure 3e, aux Turcs.

La Turquie peut encore y croire. En s'imposant contre la République tchèque ce mardi à Lens (0-2) grâce à des buts de Yilmaz et Tufan, les hommes de Fatih Terim ont récupéré la 3e place du groupe D à leur adversaire du soir. Ils doivent désormais attendre les résultats des deux derniers groupes, mercredi, pour savoir s'ils accèdent aux huitièmes de finale. Les Tchèques sont eux éliminés.

Au coup d'envoi, la donne était simple pour les deux pays : ils devaient s'imposer pour encore croire à la qualification pour les huitièmes de finale. Du coup, la République tchèque et la Turquie ont offert à Lens une rencontre plaisante et riche en occasions. Titularisé pour la première fois dans cet Euro à la place de Calhanoglu, Emre Mor a fait très mal à la défense tchèque. Percutant, provocateur balle aux pieds, le futur joueur de Dortmund s'est montré décisif. Servi par Turan côté droit, il a profité de l'espace pour s'appliquer et adresser un centre parfait aux six mètres pour Yilmaz qui a trompé Cech d'une volée du droit (0-1, 10e).

Les Turcs ont leurs chances

Privée de son capitaine Rosicky, blessé, la République tchèque a réagi. Mais la tête de Sivok a trouvé le poteau (16e) et la jolie frappe de Plasil les gants de Babacan (38e). Les Turcs ont subi en première période et affiché un réalisme implacable. Ils n'ont touché qu'un seul ballon dans la surface adverse : le but de Yilmaz.

La Turquie a assuré sa 3e place en seconde période. Après un cafouillage, Tufan a déclenché une frappe dans la lucarne gauche d'un Cech impuissant (0-2, 65e). Le gardien d'Arsenal fut très proche de craquer à nouveau sur des tentatives de Mor (58e) et Sahan (83e). Moribonde après deux défaites contre la Croatie (0-1) et l'Espagne (0-3), la Turquie peut encore rêver à une qualification pour les huitièmes de finale. C'est le charme de cet Euro à 24 équipes.

0
0