AFP

Larmes, jeux vidéo et coup de gueule: 7 belles séquences du documentaire sur l'Équipe de France

Larmes, jeux vidéo et coup de gueule: 7 belles séquences du documentaire sur les Bleus

Le 28/12/2016 à 22:46Mis à jour Le 28/12/2016 à 23:10

EURO 2016 - Ce mercredi, TMC diffusait son documentaire exclusif "Au Cœur des Bleus" qui retrace le mois vécu par les Bleus lors de l’Euro. Aux travers de séquences émouvantes, insolites ou drôles, on découvre le groupe tricolore sous une autre facette.

Payet qui évoque son but contre la Roumanie

C’est un rêve éveillé qu’avait vécu Dimitri Payet lors du match d’ouverture de l’Euro face à la Roumanie (2-1). Auteur d’un but aussi merveilleux que décisif, le Réunionnais avait laissé échapper quelques larmes lors de son remplacement en fin de match. Une image qui avait marqué. Et le milieu de terrain s’est expliqué sur ces larmes en direct.

" C'est pas parce qu'on est footballeur et qu'on passe à la télévision que l'on n'a pas de sentiment."
Didier Deschamps et Dimitri Payet lors de France-Roumanie

Didier Deschamps et Dimitri Payet lors de France-RoumanieAFP

Rami et l’importance de la passe

" Cette passe elle met notre meilleur joueur français en confiance. "

Avant tout le monde, Rami avait tout prévu.

Les coéquipiers d'Antoine Griezmann se jettent sur lui après son but salvateur contre l'Albanie

Les coéquipiers d'Antoine Griezmann se jettent sur lui après son but salvateur contre l'AlbanieAFP

Rami versus Jallet, combat inégal

C’est une séquence qui résume à elle-même cette fameuse "bande de potes" si souvent vantée par les Bleus pour évoquer leur vie commune. Chacun dans leurs chambres respectives, Christophe Jallet et Adil Rami se laissent aller à un duel aux jeux vidéos. Et visiblement, le résultat aura été favorable au défenseur central, ce que vit assez mal le Lyonnais après coup.

" Encore heureux, il passe sa vie sur la console, moi j’y suis de temps en temps. "

Lloris, coup de gueule bis

" On se chie dessus. Ça y est, on se fait secouer, on a peur... Putain lâchez-vous les gars. "

Un appel relayé par Didier Deschamps et Patrice Evra par la suite. Les Bleus finissent par écarter l’Irlande grâce à un doublé d’Antoine Griezmann (1-2). Ce qui lui vaudra une chanson à sa gloire au sein du groupe "Grizzy is on fire" sur l’air du fameux chant nord-irlandais célébrant Will Grigg.

Hugo Lloris face à la Roumanie

Hugo Lloris face à la RoumaniePanoramic

Pogba-Griezmann, c’est un duo qui colle

Tout au long du documentaire, on aperçoit à de nombreuses reprises Paul Pogba et Antoine Griezmann ensemble. Et visiblement, le courant passe. Entre remix de morceaux de rap ou tentative d’imitation de la célébration de Griezmann par le milieu de Manchester, les rires sont nombreux. Et sincères.

Une amitié qu'évoquait déjà "Grizou" avec nous il y a quelques semaines.

Vidéo - Le plus rapide ? Le plus gourmand ? L'interview "Le Plus" d'Antoine Griezmann

00:47

Le patron, c’était Evra

L’Histoire a ses vérités. Mais ce documentaire apporte une nouvelle preuve éclatante d’une chose irréfutable : Patrice Evra donnerait sa vie pour le groupe France. Tout au long du documentaire, le latéral gauche des Bleus fait office de coach adjoint. Dans le vestiaire, c’est lui qui prend la parole lorsque les choses ne vont pas.

Patrice Evra face à la Suède

Patrice Evra face à la SuèdePanoramic

Le discours de Deschamps après la défaite

Que dire après une défaite en finale ? Après un tel scénario qui aura vu le poteau repousser la frappe de Gignac et Eder se transformer en héros improbable ? Difficile d’y répondre. Et même Didier Deschamps n’avait, semble-t-il, pas prévu cette éventualité. Alors, face à un vestiaire dépité, le patron des Bleus a simplement tenu à remercier son groupe.

" C’est cruel parfois. Merci à tous, à ces 23 -là. On a passé plus de 50 jours ensemble. On a souffert ensemble. C’est dur, ça fait mal. [...] On a le gâteau mais on n’a pas la cerise. "

Le tout avant que Blaise Matuidi ne conclue, face caméra : "On n’a pas d’autres choix que de remettre le bleu de chauffe". Pour la Russie en 2018, ça pourrait servir effectivement.

L'équipe de France a pris une autre dimension face à l'Allemagne

L'équipe de France a pris une autre dimension face à l'AllemagneAFP

0
0