AFP

Pour Wilmots, la double-casquette d'Henry symbolise "l'amateurisme" de la Fédération belge

Pour Wilmots, la double-casquette d'Henry symbolise "l'amateurisme" de la Fédération belge

Le 21/09/2016 à 11:53Mis à jour Le 21/09/2016 à 11:55

Limogé après l'élimination prématurée des Diables Rouges à l'Euro, Marc Wilmots a réglé ses comptes avec l'Union belge mardi soir. En prenant notamment pour cible Thierry Henry, adjoint du nouveau sélectionneur Roberto Martinez et toujours consultant pour la télévision anglaise.

"Ma philosophie est la suivante: ou vous travaillez pour la Fédération, ou vous travaillez pour un club, a-t-il fustigé mardi soir, au micro de la chaîne flamande VTM. Avoir deux casquettes, c'est incompatible. Tout comme il est inconcevable de cumuler une fonction de coach et un rôle de consultant à la télé. C'est de l'amateurisme. En Belgique, tout ça est possible. J'étais contre."

" J'ai bu une bouteille de champagne avec ma femme et je me suis dit: 'Je suis libre'"

L'ancien coach de Schalke 04 assure toutefois avoir vite tourné la page de la sélection. "Je n'ai pas suivi la conférence de presse à propos de mon limogeage à la télévision, non. J'ai bu une bouteille de champagne avec ma femme et je me suis dit: 'Je suis libre'". Il assure être sur le point de rebondir à l'étranger.

0
0