Getty Images

Noël Le Graët veut maintenir Olivier Echouafni à la tête des Bleues

Le Graët veut maintenir Echouafni à la tête des Bleues
Par AFP

Le 31/07/2017 à 15:31Mis à jour Le 31/07/2017 à 15:32

EURO 2017 - Malgré une peu glorieuse sortie dès les quarts de finale de l'Euro contre l'Angleterre dimanche (0-1), Noël Le Graët veut maintenir Olivier Echouafni dans ses fonctions de sélectionneur. Le président de la Fédération française de football souhaite même prolonger l'entraîneur jusqu'à la Coupe du monde 2019 organisée en France.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a confié lundi à l'AFP être en faveur d'un maintien d'Olivier Echouafni à la tête de l'équipe de France féminine, malgré son élimination en quarts de finale de l'Euro 2017, dimanche.

A la question, Olivier Echouafni va-t-il poursuivre sa mission à la tête des Bleues ?, le patron de la FFF a répondu: "Oui. Je trouve que c'est quelqu'un qui s'est impliqué énormément dans cette équipe, il n'avait pas une connaissance exceptionnelle du foot féminin il y a un an. Il a fait 15 matches, et connu une défaite." "Il est très motivé, les joueuses l'apprécient. Il tirera lui aussi les conséquences de ce tournoi pour s'améliorer, trouver les formules. C'est un garçon intelligent qui doit certainement nous faire progresser tous", a ajouté M. Le Graët, joint par téléphone, qui avait pourtant fixé comme objectif une place "dans le dernier carré" de l'Euro.

Olivier Echouafni, le sélectionneur de l'équipe de France.

Olivier Echouafni, le sélectionneur de l'équipe de France.Getty Images

Considérée comme l'un des favoris de la compétition, au regard de son statut de 3e nation mondiale et de sa série d'invincibilité avant le tournoi, la France a une nouvelle fois échoué à tenir son rang en sortant pour la 4e fois d'affilée en quarts de finale d'un tournoi majeur (Euro 2013, Mondial 2015, JO 2016, Euro 2017), défaite par l'Angleterre (1-0).

Echouafni prolongé pour le Mondial en France

Echouafni, nommé en septembre dernier et dont le contrat se termine en 2018, va-t-il être par conséquent prolongé en vue du Mondial 2019, organisé en France ? "Oui, je le verrai dans les jours qui viennent. Je vais partir en vacances, lui aussi. On se verra à mon retour. L'objectif est de ne pas bouleverser quelque chose qui doit pouvoir fonctionner demain", a déclaré le Graët.

Au-delà du résultat, les Bleues n'ont pas su reproduire leur qualité de jeu habituelle, démontrant au contraire une inefficacité chronique devant les buts ainsi qu'une forme de naïveté défensive dans les moments clés.

" "On ne peut pas dire que l'on a fait un tournoi exceptionnel. Je pense que les trois premiers matches ont été moyens même si on a réussi à sortir de cette poule", a admis le patron de la "3F""

"Il est surprenant que la France et l'Allemagne soient sorties (dès les quarts) mais cela montre aussi que le Danemark, l'Autriche, tous les pays travaillent beaucoup et progressent", a-t-il encore estimé.

0
0