AFP

Everton - Chelsea (2-0) : Ce n'était vraiment pas la semaine des Blues

Ce n'était vraiment pas la semaine de Chelsea

Mis à jourLe 12/03/2016 à 21:14

Publiéle 12/03/2016 à 20:23

Mis à jourLe 12/03/2016 à 21:14

Publiéle 12/03/2016 à 20:23

Dans cet article

FA CUP - Sale semaine pour Chelsea. Après leur élimination face au PSG en Ligue des champions mercredi soir, les Blues ont également quitté la scène en Coupe d'Angleterre. Les joueurs de Guus Hiddink se sont inclinés à Everton (2-0) samedi en quarts de finale.

Semaine noire pour Chelsea. Après avoir été éliminé mercredi par le PSG lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Blues ont été sortis samedi soir de la FA Cup par Everton (2-0) au stade des quarts de finale, à l'issue d'un match heurté, marqué par deux expulsions. La conséquence directe pour le club de Londres : il ne disputera probablement pas de coupe d'Europe la saison prochaine.

Depuis l'arrivée de Guus Hiddink, Chelsea restait pourtant sur une dynamique positive dans les compétitions domestiques. A savoir seize rencontres sans défaite. Mais les Blues ont débuté le match par le mauvais bout. La faute, en grande partie, à leur attaquant phare, Diego Costa, qui avait visiblement décidé de montrer la face la plus sombre de sa personnalité au public de Goodison Park. Ainsi, après seulement dix minutes de jeu, l'international espagnol se faisait déjà remarquer pour s'être vengé sur Gareth Barry après une faute commise précédemment par l'Anglais et avoir craché aux pieds de l'arbitre, Michael Oliver, après que celui-ci lui ait adressé un carton jaune.

Lukaku a éliminé à lui seul son ancien club

Les fautes se sont d'ailleurs succédé sur la pelouse d'Everton au cours d'une première période qui n'a jamais vraiment réussi à décoller. Seuls Cleverley, sur deux tentatives lointaines (1re, 45e+1), et Willian (44e), sur coup franc, ont réussi à se montrer dangereux. La seconde période aurait, elle, pu prendre son envol relativement tôt et permettre aux deux équipes de se lâcher si Funes Mori avait réussi à cadrer sa tête sur corner (51e). Ou si Diego Costa était parvenu à marquer après avoir brillamment éliminé Robles (58e).

Mais il était écrit que Chelsea passerait une semaine difficile. Jusqu'au bout. Et pour y mettre un terme, il fallait un bourreau un peu spécial. Comme un ancien joueur dont le club s'est débarrassé sans jamais lui avoir réellement laissé une chance. En l'occurrence, Romelu Lukaku, qui a d'abord réalisé un joli numéro de soliste, laissant quatre Blues sur le flanc, avant d'aller battre Thibaut Courtois (77e, 1-0). Puis l'attaquant belge a profité de l'inattention de la défense de Chelsea pour prendre une nouvelle fois le dessus sur Courtois cinq minutes plus tard (82e, 2-0).

Pour terminer le match en beauté, Diego Costa a réussi à se faire exclure, écopant d'un second carton jaune après avoir collé sa tête contre celle de Barry (84e) à la suite d'une faute de ce dernier. Pour l'anecdote, le milieu anglais a lui aussi pris un carton rouge (87e) dans la foulée. Quoi qu'il en soit, Everton verra les demi-finales de FA Cup pour la première fois depuis 2012. Chelsea, lui, fait une croix sur la coupe, et, très certainement aussi, sur l'Europe.

0 commentaire
Vous lisez :