AFP

Cup : Cette saison, Manchester City bloque toujours contre les gros

Cette saison, Manchester City bloque toujours contre les gros

Le 21/02/2016 à 14:17

FA CUP - Contre Chelsea ce dimanche (17h), Manchester City va devoir sortir le bleu de chauffe et faire mentir les statistiques. Depuis le début de saison, les Citizens ont lâché trop de points contre des "grosses équipes", expliquant leur défaillance en Premier League. Tentative d’explication.

C’est presque la seule constante dans la saison compliquée de Manchester City : contre les gros cette saison, les Citizens ont peiné à faire la loi. Lâchés en championnat depuis leur défaite contre Tottenham le week-end dernier (1-2), les joueurs de Manuel Pellegrini sont cependant encore en course en FA Cup et en Ligue des champions. Contre Chelsea ce dimanche, ils devront donc faire mentir les stats.

Une seule victoire contre… Chelsea

En prenant les résultats des Citizens contre les grosses équipes de Premier League habituelles (Arsenal, Chelsea, Manchester United et Liverpool) mais également contre les surprises de haut de tableau cette saison (Tottenham, Leicester City), force est de constater que le tableau est noir. Une seule victoire, contre Chelsea au début de saison (3-0), deux nuls et cinq défaites : tel est le bilan des coéquipiers de Vincent Kompany. Ajoutez-y les deux défaites contre la Juventus de Turin en Ligue des champions et le constat est clair : dans les matches importants, Manchester City est passé à côté cette saison.

Visuel City contre les gros

Un effet Guardiola négatif ?

Des fragilités partout

Dans tous les gros matches, la charnière centrale des Citizens n’a jamais réellement rassuré. En l’absence de Vincent Kompany, Nicolas Otamendi, Martin Demichelis ou Elaquim Mangala ont tour à tour alterné les prestations décevantes faisant de Manchester City une équipe friable défensivement.

Mangala face à Bolasie lors de Crystal Palace - Manchester City

Mangala face à Bolasie lors de Crystal Palace - Manchester CityAFP

Devant, ce n’est pas forcément mieux. Si Sergio Aguero est à son niveau avec 14 buts en Premier League, son suppléant, Wilfried Bony, ne pèse pas grand-chose avec ses quatre buts. Et si les Citizens sont la meilleure attaque du championnat (48 buts), la machine à but est enrayée contre toutes ces équipes, ne marquant qu’une seule fois plus d’un but, contre Chelsea (3-0).

Avec Liverpool, Arsenal, Manchester United ou Chelsea à encore affronter en Premier League, avec son huitième de finale de Ligue des champions contre le Dynamo Kiev et ce 5ème tour de FA Cup contre les Blues, Manchester City aura de nouveau l’occasion de se frotter aux meilleurs. Histoire de montrer qu’ils peuvent encore être souverains pendant les grands matches.

Yaya Touré avec Manchester City - 2015

Yaya Touré avec Manchester City - 2015AFP

0
0