D1 - J6 : Paris s'offre Montpellier, Soyaux et l'OM montrent du caractère

D1 - J6 : Paris s'offre Montpellier, Soyaux et l'OM montrent du caractère

Le 01/11/2016 à 10:22

De notre partenaire Foot d'Elles

Après chaque journée de Division 1 féminine, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, retour sur les victoires du PSG face à Montpellier dans le choc de la journée dans la course à l'Europe, de Soyaux qui a retourné la situation à Bordeaux, et le nul de l'OM arraché à Rodez. 

TOPS 

Paris répond présent

Après une intersaison mouvementée, un changement de staff et un effectif largement renouvelé, la question était de savoir quel serait le niveau du Paris Saint-Germain, surtout en début de saison. Match après match, l'équipe progresse, et elle a remporté hier face à Montpellier son premier gros test en championnat après avoir réussi à retourner une situation mal embarquée en Ligue des champions. Si tout n'a pas été parfait hier, alors que Paris a eu plusieurs occasions de s'échapper au tableau d'affichage pour s'offrir une fin de match tranquille face à une équipe qui s'avançait avec des certitudes collectives et une grande ambition, il n'en reste pas moins que c'est une très belle performance qu'a réalisée le club de la capitale hier, notamment au niveau collectif. Parmi les plus grandes satisfactions, les jeunes Grace Geyoro et Marie-Antoinette Katoto (seule buteuse du match) qui prennent de l'épaisseur de match en match de façon très convaincante. Paris va disputer les prochaines semaines sans ses trois mondialistes U20 Geyoro, Katoto et Hawa Cissoko, un nouveau challenge avec un groupe réduit, et une belle opposition face à Soyaux pour commencer.

Soyaux, une équipe de caractère

En six journées, l'ASJ Soyaux a marqué des points lors de quatre rencontres (défaites face à Lyon et Juvisy). Lors de ces quatre rencontres, l'équipe charentaise a su revenir au score, voire gagner, comme ce fut le cas contre l'Olympique de Marseille lors de la quatrième journée, avec un retournement de situation et une victoire au bout du temps additionnel, ou Bordeaux hier, l'équipe étant même menée à deux reprises sur deux très beaux buts. Une combativité qui se traduit au classement par une sixième place, à égalité avec Saint-Etienne qui devance le club, même si le trou est fait avec les premières places. On ne manquera pas de souligner la performance de Laura Bourgouin, auteure d'un triplé hier et qui continue à aligner les belles performances. Lors de la prochaine journée, Soyaux accueillera le PSG avec de l'ambition, et comme toujours l'envie de se battre jusqu'au bout, avant un tryptique à sa portée Albi/Metz/Guingamp.

Son adversaire du week-end, Bordeaux, a perdu et peut difficilement être considéré un top, mais il a encore montré de belles choses et a su se montrer opportuniste. Surtout, l'équipe a marqué les esprits avec un candidat au but de l'année sur la magnifique ouverture du score de Juliette Loumagne. Il va cependant falloir travailler à tenir la cadence 90 minutes. 

TOP OU FLOP ?

L'OM, toujours relégable

Pour le côté positif : Hier face à Rodez, l'Olympique de Marseille a marqué un point, pour la deuxième fois de la saison et après une série de quatre défaites consécutives. Battu par Soyaux dans les arrêts de jeu lors de la quatrième journée, l'OM est cette fois-ci remonté au score face à Rodez après avoir été mené 2-0, grâce à deux penalties de Caroline Pizzala et Viviane Asseyi, le deuxième étant inscrit en fin d'arrêts de jeu. 

Pour le côté négatif : Le bilan global reste faible pour le club olympien, avec deux points seulement inscrit, et une position dans la zone rouge. Mais l'équipe a montré du caractère, ce qui n'est pas la première fois cette saison, avec de belles performances face au PSG et à Soyaux notamment, seulement cette fois, le club a été récompensé en terme de point. Nouveau test lors de la prochaine journée face à Guingamp, avec encore une fois une presque obligation de ramener un résultat avant de voir ses deux prochaines rencontres face à Juvisy et Albi peut-être reportées.

0
0