Le PSG prend l'ascendant

Le PSG prend l'ascendant

Le 30/10/2016 à 01:00Mis à jour Le 01/11/2016 à 10:22

De notre partenaire Foot d'Elles

Ce choc de la sixième journée de Division féminine 1 était le premier grand test en championnat cette saison pour les joueuses du Paris Saint-Germain. Au terme d'un match séduisant et intense entre deux équipes qui n'ont pas refusé le jeu, les Parisiennes ont tenu bon en s'imposant 1-0 et ont pris un ascendant sur la course à l'Europe. 

C'était leur premier gros test. Pour le compte de la sicxième journée de Division 1, le Paris Saint-Germain accueillait une équipe de Montpellier qui s'était montrée impressionnan,te et très solide dans ce début de saison. Après quelques journées de rodage, les joueuses de Patrice Lair avaient montré des signes fortement encourageants face à Lillestrøm et recevaient donc les Héraultaises pour voir de quoi elles seraient capables dans cette première partie de saison. Résultat des courses : le contrat a été plutôt bien rempli.

 Intensité et jeu au rendez-vous

Au cours de ce premier acte, très peu de temps mort, on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer du côté du stade yvelinois. Les deux équipes offrent 45 premières minutes très intenses avec beaucoup d'engagement et de jeu. Patrice Lair a d'ailleurs fait le choix de reconduire le schéma tactique gagnant du 16e de finale retour de la Ligue des champions face à Lillestrøm. De son côté, Jean-Louis Saez est venu au camp des Loges avec des ambitions et un 4-3-3 offensif.

Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir une équipe prendre le dessus. Sur un bon centre de Sabrina Delannoy, Marie-Antoinette Katoto contrôle parfaitement le ballon de la poitrine et enchaîne par une reprise du droit qui trompe Laëtitia Philippe (33'). Une ouverture du score plutôt logique car les joueuses de la capitale s'étaient procurées les meilleures occasions jusque-là. Les Héraultaises réagissent dans la foulée sur un bon coup franc de Sandie Toletti, parfaitement claqué par Katarzyna Kiedrzynek (36').

 Cristiane aura gâché

La deuxième période repart sur les mêmes bases avec d'entrée une frappe de Vero Boquete qui donne le ton (46'). Les Parisiennes se procurent d'abord les meilleures occasions évoluant plus en contre, mais elles ne parviennent pas à faire le break. La faute d'abord à une excellente Laëtitia Philippe. Mais aussi à une Cristiane qui n'aura pas réussi à être aussi décisive que face à Lillestrøm en Ligue des champions. Et pourtant, la Brésilienne aura été mise dans les meilleures conditions à plusieurs reprises par Vero Boquete et aura eu des occasions de faire le break. Tout d'abord après un coup franc rapidement joué (62'), ensuite sur un contre et une passe en profondeur (71'), mais à chaque fois la portière héraultaise gagne son duel. Les Montpelliéraines tenteront de revenir au score mais trop souvent de façon désordonnée. Et on pourra tout de même regretter le coaching très défensi de Jean-Louis Saez en seonde période...

Les minutes défilant, l'intensité et l'engagement perdurent. En tirant quelque peu la langue en fin de deuxième période, le PSG s'impose face à Montpellier, prend donc un ascendant sur la course à l'Europe et a toujours sa cage inviolée en championnat. Les Parisiennes restent donc dans le rythme de l'Olympique lyonnais et peuvent continuer d'avancer. De leurs côtés, les Montpelliéraines restent encore un cran en-dessous.

Compositions d'équipe Paris Saint-GermainKiedrzynek – Delannoy, Erika, Georges, Paredes, Perisset – Geyoro, Cruz © (Diallo 77'), Boquete – Katoto (Sarr 53'), Cristiane (Boussaha 89').

Montpellier Philippe – Torrent, Sembrant, Agard, Karchaoui – Toletti, Torrecilla (Romanelli 74'), Le Bihan – Léger (Haupais 54'), Tonazzi (Gauvin 84), Jakobsson.

But : Katoto 33'. 

0
0