FOOTBALL - 2012/2013 - Valence-Barcelone - Ricardo Costa - Messi - AFP
 
Football > Liga

Valence tient tête au Barça (1-1)

Valence tient tête au Barça

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/02/2013 à 23:23 -
Par Eurosport - Le 03/02/2013 à 23:23
Valence, le futur adversaire du PSG en Ligue des champions, a tenu le Barça en échec à Mestalla (1-1) avec une prestation convaincante. Messi a encore marqué.
 

Barcelone peut se contenter du point pris à Mestalla (1-1). Mené au score par une équipe de Valence très coriace sur un but d’Ever Banega (33e), le Barça a pu compter sur un penalty de Lionel Messi (39e) pour éviter la défaite sur la pelouse du VCF. Ce nul permet à la formation catalane de conserver neuf points d’avance sur l’Atlético Madrid, vainqueur du Betis Séville (1-0), en tête du classement, et 16 sur le Real Madrid, battu samedi à Grenade (1-0). Valence est pour sa part sixième à deux points de la quatrième place occupée par Malaga.

A défaut d’une victoire, le VCF peut être fier de sa prestation. Disciplinés tactiquement, agressifs sur le porteur du ballon, les hommes d’Ernesto Valverde n’ont finalement pas été souvent mis en danger par le Barça. Mais Valence ne s’est pas contenté de défendre et a toujours conservé son esprit de conquête. Il a même pris l’avantage grâce à Ever Banega, qui a su profiter d’un dégagement moyen de Pique sur un centre venu de la droite pour ajuster Victor Valdes d’un tir à ras de terre (1-0, 33e).

Messi poursuit sa série

Mené au score, Barcelone s’en est remis à un but de Lionel Messi pour éviter sa deuxième défaite de la saison en championnat. Une réalisation sur penalty après un contact assez léger entre Joao Pereira et Pedro à l’entrée de la surface du VCF. La Pulga a expédié le ballon dans la lucarne de Vicente Guaita pour signer son… 34e but de la saison en championnat (1-1, 39e). L’Argentin a désormais marqué lors de ses 12 derniers matches de Liga. Il aurait aussi pu se muer en passeur décisif pour Fabregas, mais la frappe de Cesc n’a trouvé que l’extérieur du poteau (55e).

C’est à peu près tout ce qu’on a vu du côté barcelonais. La possession de balle catalane est restée stérile la plupart du temps, ce qui a permis au club Che de se créer quelques situations dangereuses en seconde période. Mais Valence a manqué d’adresse, à l’image de deux tentatives de Roberto Soldado au-dessus de la barre (61e, 65e) et d’un tir trop croisé de Sergio Canales (68e). Et le Barça peut remercier Victor Valdes de lui avoir évité la défaite en réussissant une double parade en fin de match, après un superbe débordement d’un Aly Cissokho très convaincant. A défaut de gagner, Valence a fait le plein de confiance à dix jours de son rendez-vous avec le PSG en Ligue des champions.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×