Ballon, Liga - Eurosport
 
Article
commentaires
Football > Liga

L'ombre de la corruption sur la Liga


Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 30/04/2012 à 11:56 -
Par Eurosport - Le 30/04/2012 à 11:56
Coup de tonnerre cette nuit en Espagne : la radio Cadena Ser assure que le parquet anticorruption a été saisi de soupçons de match truqué en Liga.

Une petite bombe, et sûrement le début d'un long feuilleton pour le championnat le plus en vogue d'Europe. Selon la radio espagnole Cadena Ser, la LFP espagnole a saisi le parquet sur le soupçon de matches truqués dans le championnat d'Espagne. L'un des matches suspectés est la rencontre entre l'Espanyol Barcelone et le Sporting Gijon, remportée samedi 3-0 par les visiteurs, qui se bagarrent pour le maintien.

Cette rencontre ne serait pas la seule à faire l'objet de suspicions. L'UEFA, en première ligne sur la lutte contre les effets pervers de l'explosion des paris en ligne, serait elle-même en train d'enquêter sur certains joueurs, selon des informations que celle-ci n'a pas confirmée. Le nom d'Agapito Iglesias, sulfureux président de Saragosse, est également apparu dans les premières spéculations.

Pas de dénonciation mais...

Lundi matin, Javier Tebas, vice-président de la LFP espagnole, a précisé que son instance ne s'était livré à aucune dénonciation, une position confirmée rapidement par communiqué. Mais il ne nie pas que le sujet préoccupe au plus haut point. "Nous n'avons fait aucune dénonciation au parquet. Ce qui est vrai, c'est que nous nous sommes réunis il y a trois semaines avec le procureur général où nous lui avons fait part de notre préoccupation sur ce sujet tout en lui délivrant un dossier de presse."

Le code pénal espagnol sanctionne les matches truqués depuis novembre 2010. S'il nie tout soupçon concernant le match Espanyol-Sporting, "sinon nous aurions effectué un rapport adapté", Javier Tabas proclame que la LFP ne tolérera pas ce type de comportement. Ces informations font craindre à l'Espagne un scandale aussi important que celui qui frappe l'Italie. Le parquet de Crémone enquête depuis de longs mois sur une affaire qui implique à ce jour trente personnes entre la Serie A et la Serie C, notamment l'ancien attaquant Beppe Signori.

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication