Panoramic

500e de Messi, Benitez en sursis : Les 6 bonnes raisons de suivre la Liga mercredi

Les 6 bonnes raisons de suivre la Liga mercredi

Mis à jourLe 30/12/2015 à 05:56

Publiéle 30/12/2015 à 05:34

Mis à jourLe 30/12/2015 à 05:56

Publiéle 30/12/2015 à 05:34

Article de Ilyes Ramdani

LIGA - La 17e journée, exceptionnellement programmée un 30 décembre, verra les favoris à l'action dès ce mercredi, ainsi que neuf des dix matches de la journée. Au programme, des records pour Messi et le Barça, la peur au ventre pour le Real et les mal-classés et l'espoir pour le Celta Vigo : nous avons sélectionné pour vous six bonnes raisons de suivre ce mercredi de Liga.

Parce que c'est la 500e de Messi

Voir le Camp Nou applaudir Lionel Messi, ça n'a rien d'inhabituel. Mais l'ovation que l'enceinte barcelonaise va réserver à l'Argentin, samedi face au Betis (20h30), devrait être des plus mémorables. Le quadruple Ballon d'Or disputera son 500e match – toutes compétitions confondues – sous les couleurs du Barça. Dix ans après ses débuts, Messi a inscrit la bagatelle de 424 buts en 499 matches.

Parce que le Barça vise le record de buts… et que ça promet

Pour le Barça, la fête ne sera peut-être pas qu'à la célébration des 500 matches de Messi. Les Catalans visent ainsi un nouveau record pour clôturer en beauté leur année pleine : celui du nombre de buts inscrits sur une année civile par une équipe espagnole. D'autant plus motivant que le record appartient au rival madrilène, le Real ayant inscrit 178 buts sur l'année 2014. En 2015, le Barça est à 176. Mission stimulante pour la MSN...

02:35
Prev Barcelona v Betis - Eurosport

Parce que c'est peut-être le dernier match de Benitez

Une contre-performance, et ce sera certainement la porte pour Rafael Benitez… L'entraîneur du Real Madrid est sous une pression intense à l'heure de recevoir la Real Sociedad (16h). Les quotidiens de la capitale espagnole ont fait l'essentiel de leurs unes de la semaine sur la précarité de la situation de Benitez, supputant même sur l'identité de son successeur (Zidane ? Mourinho ?). De son côté, l'entraîneur de la Casa Blanca a dénoncé "une campagne médiatique à son encontre". Pour lui, le match - en apparence anodin - face à la Real pourrait être, en tout cas, celui de tous les dangers…

Rafael Benitez est sous pression au Real
Rafael Benitez est sous pression au Real - Panoramic

Parce que pour Las Palmas et Grenade, c'est un peu le match de la peur

Derrière la course au titre, il se joue beaucoup de choses en Liga. A commencer par une lutte âpre pour le maintien, qui met aux prises près de dix équipes. Ce mercredi, Las Palmas (19e avec 13 points) reçoit Grenade (17e avec 14 points). L'équipe qui perd ce match sera assurée de démarrer 2016 dans la zone rouge. Une source de motivation qui devrait être suffisante…

Parce que Malaga vise la passe de cinq

Après un début de saison difficile, dépourvu de la moindre victoire pendant six journées, Malaga se ressaisit peu à peu. Les coéquipiers de Carlos Kameni n'ont pas perdu depuis plus d'un mois et un déplacement à l'Espanyol Barcelone (2-0). Mieux, ils restent sur quatre rencontres sans défaites, dont deux victoires consécutives. Quoi de mieux, pour poursuivre la dynamique, qu'un match face à la lanterne rouge du championnat, Levante ?

Parce que le Celta Vigo rêve secrètement du podium

Assez discret, le Celta Vigo suit son bonhomme de chemin en Liga, avec 31 points pris en 16 journées. Les joueurs d'Eduardo Berizzo ont notamment infligé une claque à Barcelone (4-1) en septembre, et battu Villarreal (1-2) et la Real Sociedad (2-3) sur leur terrain. Samedi, ils recevront l'Athletic Bilbao (20h30), septième à sept points, avec un espoir fou : profiter d'une défaite du Real Madrid pour finir l'année sur le podium.

Iago Aspas
Iago Aspas - AFP
0 commentaire
Vous lisez :