AFP

FC Barcelone - Celta Vigo (6-1) : Quand la MSN régale, le Barça s'éclate

Quand la MSN régale, le Barça s'éclate

Le 15/02/2016 à 07:11

LIGA – Le FC Barcelone a dominé le Celta Vigo (6-1) lors de la 24e journée de Liga dimanche soir, avec notamment un triplé de Luis Suarez, un but de Messi et un autre de Neymar. Le Barça reste seul en tête du classement avec trois points d'avance sur l'Atlético Madrid, avec un match en moins.

Le talent barcelonais a encore parlé. Et le Nou Camp s'est régalé du show offert par son trio magique. Avec des gestes d'exception, la MSN a fait rêver ses socios de manières diverses et variées. Dans un match contre le Celta Vigo (6-1) où il n'a pas pourtant dominé son sujet de bout en bout, le FC Barcelone en a profité pour s'offrir une sixième victoire de rang en Liga et conforter sa place de leader. Avec cette nouvelle démonstration, le Barça conserve ses trois longueurs d'avance sur son dauphin, l'Atlético Madrid. Avec un match en moins.

Le Celta Vigo, qui avait fait mal aux Catalans à l'aller (4-1), est arrivé au vestiaire avec un score de parité (1-1), avant de subir la magie catalane après la pause. La fameuse MSN y est pour beaucoup. Les trois ont trouvé le chemin du filet. Si Luis Suarez a ainsi signé un triplé (2-1 à la 59e, 3-1 à la 75e, 4-1 à la 81e) et délivré deux passes décisives, il n'a pas été le seul à régaler.

La "semelle-roulette" de Neymar

Lionel Messi a planté un coup franc somptueux pour ouvrir le score. Et après un but d'Ivan Rakitic - sur un caviar de Luis Suarez - (5-1, 84e), Neymar y est allé de sa petite réalisation sur une nouvelle passe de l'Uruguayen (6-1, 90e). Mais il ne faut pas s'arrêter à ça. Car lors de cette rencontre, les stars barcelonaises ont offert des gestes qui vont passer en boucle sur les écrans du monde entier.

Le coup franc de Messi avait déjà assuré au Barça une belle résonance sur les réseaux sociaux et les différents médias. Mais après la pause, le show a pris une autre dimension. Neymar a accumulé les gestes techniques pour déstabiliser la défense du Celta. Entre ses accélérations, ses dribbles, ses roulettes ou encore un coup du sombrero, le Brésilien a fait des ravages. Et ce n'était pas juste pour la beauté du geste. Après une succession de dribbles, il a ainsi décalé Luis Suarez, qui a trouvé le poteau (46e).

Ce n'était que partie remise. A la 75e, après un beau travail de Lionel Messi pour le décaler, Neymar a enchainé une semelle-roulette pour se défaire de Sergio Alvarez et placer une frappe dans un angle impossible. Un tir finalement poussé au fond des filets par Luis Suarez (3-1, 75e).

Des rêves plein la tête

Sur le deuxième but, c'est Lionel Messi qui a fait parler son génie en plaçant une louche parfaite pour servir l'Uruguayen dans le dos de la défense (2-1, 59e). Mais le clou du spectacle est ce penalty joué à deux par le quintuple Ballon d'Or argentin. Comme l'avait fait Johan Cruyff pour Jesper Olsen en 1982 et comme Robert Pires l'avait tenté avec Thierry Henry, Messi a décalé le ballon pour Luis Suarez, qui a surgi dans la surface avant de tromper le pauvre Alvarez (4-1, 81e). Pour l'anecdote, Messi a obtenu ce penalty suite à un grand pont...

Dans ces conditions, le penalty marqué par John Guidetti (1-1, 39e) et la première mi-temps compliquée du Barça sont insignifiantes. Les socios sont repartis du Nou Camp avec des rêves plein la tête. Et peuvent dire merci à la MSN, dont les trois membres ont fait parler leur talent individuel et leur altruisme.

Messi et Neymar, y a de la joie !

Messi et Neymar, y a de la joie !Panoramic

0
0