AFP

Le Barça s'impose à Las Palmas (1-2) et prend provisoirement 9 points d'avance sur l'Atlético

Le Barça s'est fait bouger, mais il poursuit sa marche vers le titre

Le 20/02/2016 à 18:25

LIGA – Parfois malmené, le FC Barcelone a quand même gagné à Las Palmas (1-2) lors de la 25e journée, grâce à des buts de Luis Suarez et Neymar, et prend provisoirement 9 points d'avance sur l'Atlético en tête du classement.

Trois jours avant son huitième de finale aller de Ligue des champions à Arsenal, le FC Barcelone n'a pas forcé son talent. Il a obtenu une courte victoire sur la pelouse de Las Palmas samedi après-midi (1-2), lors de la 25e journée de Liga. Grâce à des buts de Luis Suarez (6e) et Neymar (39e), l'essentiel est acquis pour les Blaugrana. Ils disposent provisoirement de 9 et 10 points d'avance sur l'Atlético et le Real, qui jouent ce dimanche.

Le Barça s’en est encore remis à son trio d’attaque. Luis Suarez a ouvert le score dès la 6e minute, après une passe lumineuse d’Andrés Iniesta et un centre comme à la parade de Jordi Alba. L’Uruguayen est le premier joueur des cinq grands championnats à atteindre la barre des 25 buts. Mais il a aussi manqué de réalisme, avec une tête face au but non cadrée (27e), un tir à bout portant sur Javi Varas (49e) ou encore un lob manqué (71e). C'est Neymar, à l'affût après un tir repoussé de Lionel Messi consécutif à un gros travail de Suarez, qui s’est chargé de redonner l'avantage aux Catalans (39e). Cela a suffi au bonheur des Blaugrana.

32 matchs sans défaite pour Barcelone

Las Palmas pointe au 18e rang du championnat et avait perdu quatre de ses cinq derniers matchs. Mais le promu a tout de même réussi à rivaliser dans le jeu. Le Barça n'a pas montré sa maîtrise habituelle, notamment avec une possession loin de ses standards (54%). Les locaux, sans complexe avec un pressing haut, ont même plus tiré (16 contre 11). Mais il leur a manqué la pression, avec seulement 3 tentatives cadrées contre 7.

Les Canariens ont été récompensés quand ils ont réussi à égaliser à la 10e minute, dans la foulée de l’ouverture du score concédée. Une réalisation de Willian José sur une déviation en talonnade de Jonathan Viera. Momo (16e), Viera (60e) et Araujo (83e) et (90e) ont ensuite inquiété Claudio Bravo, sans succès. Ils n’ont pu stopper la série d’invincibilité des joueurs de Luis Enrique, portée à 32 matchs toutes compétitions confondues. En plus, Gérard Piqué et Sergio Busquets ont pu se reposer avant d’enchaîner avec Arsenal puis le FC Séville.

0
0