AFP

Le Real cartonne Séville (4-0) avec un but de Benzema

Le Real et Benzema peuvent avoir le sourire

Mis à jourLe 21/03/2016 à 00:33

Publiéle 20/03/2016 à 22:19

Mis à jourLe 21/03/2016 à 00:33

Publiéle 20/03/2016 à 22:19

Le Real Madrid s'est imposé 4-0 face au FC Séville (4-0), dimanche lors de la 30e journée de la Liga. Karim Benzema, qui effectuait son retour, a marqué et les joueurs de Zinédine Zidane reviennent à une longueur de l'Atéltico Madrid.

Le Real Madrid est le grand gagnant du week-end en Espagne. Les Merengue ont parfaitement négocié la réception de Séville (4-0), dimanche soir, en clôture de la 30e journée de Liga. Ce précieux succès, combiné à la défaite de l'Atlético contre Gijon (2-1) et au nul du Barça face à Villarreal (2-2), permet aux joueurs de Zinédine Zidane de revenir à un point des Colchoneros et à dix des Blaugrana, toujours solides leader du championnat.

En difficulté la semaine passée à Las Palmas, le club de la capitale avait cette fois décidé d'afficher un tout autre visage et de ne laisser aucun espoir à son adversaire du soir. Après une première frayeur intervenue à la suite d'un centre de Benoît Trémoulinas qui a heurté la barre de Keylor Navas (3e), la machine madrilène s'est ainsi mise en route. Et, pour son retour à la compétition, Karim Benzema a ouvert le score d'une demi-volée limpide après un centre de Gareth Bale (6e, 1-0). Largement dominés, les Andalous auraient pu revenir au score en première période mais Kevin Gameiro a manqué un penalty concédé par Raphaël Varane (27e).

Au-dessus dans tous les domaines, le Real Madrid a tout de même attendu la seconde période pour définitivement creuser l'écart grâce à l'inévitable Cristiano Ronaldo, qui a converti à bout portant un centre parfait de Danilo (64e, 2-0). Le Portugais, qui avait auparavant raté un penalty (58e), signe là son 28e but de la saison en Liga. Dans la foulée, Gareth Bale, servi par Karim Benzema, a profité de l’apathie de la défense de Séville pour définitivement creuser l'écart (66e, 3-0). Le jeune Jesé s'est pour sa part chargé de terminer le travail (85e, 4-0) à l'issue d'une rencontre maîtrisée par les Merengue mais au cours de laquelle Keylor Navas s'est malgré tout illustré à de nombreuses reprises.

0 commentaire
Vous lisez :