AFP

Liga : L'Atlético Madrid s'impose contre la Real Sociedad (3-0), Griezmann frappe encore

L'Atlético sans forcer

Le 01/03/2016 à 23:26

LIGA - L'Atlético Madrid a tranquillement disposé de la Real Sociedad (3-0) mardi soir en match avancé de la 27e journée de Liga. Antoine Griezmann a inscrit son 14e but de la saison. Les Colchoneros confortent leur deuxième place et reviennent provisoirement à cinq longueurs du Barça, qui jouera mercredi soir.

L'Atlético n'a même pas eu besoin de forcer. Opposés à une très faible équipe de la Real Sociedad, les joueurs de Diego Simeone n'ont fait qu'une bouchée des Basques mardi soir en ouverture de la 27e journée de Liga (3-0). Un but contre son camp de Diego Reyes, un très joli but de Saul Niguez et un penalty d'Antoine Griezmann auront suffi à faire le bonheur des Colchoneros qui prennent provisoirement 7 points d'avance sur le Real Madrid et reviennent à 5 longueurs du Barça. Une soirée paisible pour les Madrilènes à Vicente Calderon.

Trois jours après le Real, l'Atlético s'est offert la Real. Le tout sans se faire violence. Très solide à domicile, l'équipe madrilène a déroulé pour ajouter trois nouveaux points à son compteur. La Real l'a bien aidée en plombant ses chances à chaque début de période. Sur un centre anodin de Koke, Diego Reyes a dévié le ballon dans sa propre cage après un manque de communication flagrant avec Rulli (1-0, 8e). Les Basques se sont tirés une balle dans le pied. Trop timorée, inexistante et terriblement fébrile, la Real a manqué de tout. Mais surtout de précision. Dans les transmissions et les gestes simples. Le festival d'erreurs techniques s'est révélé être une aubaine pour les Madrilènes.

Le 14e but de Griezmann

Exploitant à merveille une relance grossière de la défense adverse après 30 secondes de jeu en seconde période, l'Atlético a profité du cadeau pour inscrire un second but. D'une volée cisaillée, Saul Niguez a fait fructifier l'offrande de Luciano Vietto (2-0, 46e). Un break logique tant les Colchoneros ont dominé la partie. Agressifs à la récupération et toujours en train de presser leurs adversaires, les joueurs de Diego Simeone ont totalement asphyxié la Real.

De quoi laisser des espaces pour Antoine Griezmann à la pointe de l'attaque. Buteur dans le derby, le Français a récidivé contre son ancien club en transformant un penalty qu'il s'était lui-même procuré (3-0, 61e).

La 14e réalisation de l'attaquant des Bleus en Liga, immédiatement sorti après son but par Diego Simeone afin de le préserver. Avec une telle avance, l'Atlético a maitrisé son adversaire qui a eu un léger sursaut en touchant le montant sur une tête de Diego Reyes (64e). Bien trop peu pour inquiéter une équipe madrilène qui n'a encaissé que 5 buts lors de ses 13 derniers matches de Liga (face au Barça). L'Atlético s'est baladé.

0
0