Panoramic

LIGA : La charnière centrale du Real Madrid, l'autre grand chantier de Zidane

La charnière centrale du Real Madrid, l'autre grand chantier de Zidane

Le 31/01/2016 à 20:20

LIGA - Depuis son intronisation à la tête du Real Madrid début janvier, Zinedine Zidane hésite entre Pepe et Raphaël Varane en charnière centrale. Comme ses prédécesseurs, le Français doit choisir qui du Portugais ou du Français accompagnera Sergio Ramos en défense centrale.

Varane ou Pepe ? Telle est la question. Zinedine Zidane n'échappera pas à la problématique récurrente du Real Madrid sur sa défense centrale. Si Sergio Ramos demeure indéboulonnable au sein de la charnière, le néo-technicien va devoir faire un choix entre Pepe et Raphaël Varane. Les trois premiers matches de l'ère Zizou n'ont pas donné de réelles indications puisque l'ancien numéro 10 des Bleus a aligné Pepe et Ramos pour son premier match puis Varane et Pepe lors des deux suivants, à la suite de la blessure du capitaine espagnol. Pour la réception de l'Espanyol Barcelone, dimanche (20h30), l'entraineur du Real pourra compter sur ces trois joueurs. C'est l'heure du choix.

Les charnières défilent

La fiabilité d'une défense repose sur sa stabilité. Et ce n'est clairement pas la force du Real cette saison. Sur les 21 premiers matches de la saison en Liga, le club merengue n'a jamais pu aligner la même charnière centrale lors de trois matches consécutifs. Les paires Ramos-Varane (5 matches), Pepe-Ramos (6 matches), Pepe-Varane (4 matches), Nacho-Varane (3 matches) et Nacho-Pepe (3 matches) n'ont jamais eu l'occasion de prendre leurs marques. Si la Maison Blanche a encaissé 20 buts en championnat, l'explication se trouve peut-être ici.

Les blessures de Sergio Ramos et Pepe expliquent également ce défilé en charnière centrale. L'Espagnol a moins joué que Varane et Pepe en Liga (870 minutes de jeu) après une série d'indisponibilités. Rappelé à l'ordre par Florentino Perez après de nombreux voyages en Andalousie, l'ancien Sévillan était absent du groupe lors des deux derniers matches du Real. Les malheurs de l'Espagnol ont fait le bonheur de Pepe. Le Portugais (1167 minutes de jeu), titularisé depuis la débâcle contre le Barça (0-4), a été aligné lors des neuf dernières sorties des Merengue.

Sergio Ramos (Real Madrid), aérien, face au Betis Séville

Sergio Ramos (Real Madrid), aérien, face au Betis SévilleAFP

Malgré une blessure musculaire à la cuisse en novembre, Raphaël Varane reste le défenseur le plus utilisé par le Real cette saison (1199 minutes de jeu). Le Français a retrouvé ses lettres de noblesse avec Rafael Benitez après avoir été souvent mis sur le banc par Carlo Ancelotti. Face à l'Espanyol, le défenseur tricolore devrait être titularisé par Zinedine Zidane. L'ancien Lensois a la confiance de son coach, à lui de jouer.

Nombre de matches joués (toutes compétitions confondues) Victoires Nuls Défaites
Ramos - Varane 8 4 3 1
Pepe - Ramos 5 3 1 2
Pepe - Varane 5 4 1 0
Nacho - Pepe 5 5 0 0
Nacho - Varane 4 3 1 0

Ramos et Varane n'ont plus été associés depuis deux mois

Zinedine Zidane n'en fait pas un mystère : son choix en charnière centrale devrait se porter sur Sergio Ramos et Raphaël Varane. Une association portée disparue depuis le 21 novembre 2015. Date à laquelle le Barça avait mis une correction au Real à Santiago Bernabeu (0-4, 12e journée). Depuis, l'Espagnol et le Français n'ont plus joué ensemble. Soit neuf journées de Liga. Ce qui a donc permis à Pepe de se relancer.

Le Portugais n'a pas été le seul à profiter de la situation puisque Nacho a vu son temps de jeu s'accroitre pendant la période (641 minutes de jeu). Même si la défense madrilène a sa part de responsabilité dans certaines contreperformances, l'entrejeu des Merengue peut aussi être pointé du doigt. Le naufrage contre Barcelone avait révélé le manque de fluidité et la faillite collective du Real à la récupération. Un mal que le Barça avait exploité à fond. Livré à elle-même, l'arrière garde madrilène avait coulé sous la pression. La noyade était inévitable pour le tandem Varane-Ramos.

Relégué à sept points du Barça et à quatre longueurs de l'Atlético Madrid, le Real a besoin de retrouver une certaine stabilité défensive pour sécuriser ses arrières. Si la Maison Blanche veut redresser la barre en Liga et aller loin en Ligue des champions, elle devra trouver une solution à ce problème qui persiste depuis trop longtemps désormais. L'association entre Raphaël Varane et Sergio Ramos est la plus séduisante sur le papier. La plus complémentaire aussi. Les deux joueurs auront besoin de se redécouvrir, de retrouver des automatismes afin de consolider un mur jusqu'ici trop perméable. Le salut du Real passe aussi par sa défense.

Ramos und Varane: Das Duo der Zukunft im Abwehrzentrum von Real?

Ramos und Varane: Das Duo der Zukunft im Abwehrzentrum von Real?AFP

0
0