AFP

Liga : Le Barça leader après sa victoire sur Grenade (4-0) avec un triplé de Lionel Messi

Une forme de Ballon d'Or : Messi s'offre un triplé et met le Barça sur le trône

Le 09/01/2016 à 18:45

LIGA – Lionel Messi a signé trois buts lors de la victoire du Barça face à Grenade (4-0), qui permet au club catalan de prendre provisoirement la tête du classement. L'Argentin a rappelé à quel point il était irrésistible juste avant la remise du Ballon d'Or.

Lionel Messi n'a pas changé en 2016. Après avoir signé un doublé mercredi face à l'Espanyol en Coupe du Roi (4-1), l'Argentin a frappé encore plus fort en inscrivant un triplé lors de la victoire du FC Barcelone face à Grenade (4-0) samedi, lors de la 19e journée de Liga. Il pouvait difficilement afficher une forme plus étincelante à deux jours de la remise d'un Ballon d'Or qui lui semble promis. Pour le plus grand bonheur d'un Barça provisoirement en tête du classement avec un point d'avance sur l'Atlético Madrid, qui jouera à Vigo dimanche (20h30) si la météo se montre assez clémente.

Messi était bien à l'heure à ce rendez-vous. Après un quart d'heure de jeu, la Pulga avait déjà frappé deux fois. D'abord à la conclusion d'une action typiquement barcelonaise sur un centre de l'excellent Arda Turan (1-0, 8e), puis en terminant un travail initié par ses deux compères de l'attaque catalane, Neymar et Luis Suarez (2-0, 14e). Opportuniste, Messi a complété son triplé peu avant l'heure de jeu en reprenant un ballon renvoyé par le poteau sur une tentative de Neymar (3-0, 58e). Avec neuf buts en Liga, l'Argentin revient doucement mais sûrement vers les hauteurs du classement des buteurs.

Neymar rejoint Suarez

Neymar, lui, a rejoint Luis Suarez en tête de ce classement, avec 15 buts, grâce à une réalisation pleine de sang-froid sur un service de l'Uruguayen (4-0, 83e). Le Brésilien a fini par trouver les filets après plusieurs tentatives restées sans succès (36e, 42e, 58e). Suarez a pour sa part dû se contenter du rôle de passeur dans cette rencontre, malgré une occasion en or manquée sur un service parfait de Neymar (26e). Avec un peu plus d'efficacité, le trio infernal du Barça aurait pu affoler davantage les compteurs.

Le club catalan ne s'en plaindra pas. Guère inquiétée par l'équipe andalouse, la formation de Luis Enrique a confirmé sa supériorité, même si son adversaire a rapidement plié. Avec un match en retard par rapport à ses rivaux madrilènes dans la course au titre, Barcelone est maître de son destin et peut envisager l'avenir avec sérénité. Surtout avec un Lionel Messi toujours aussi irrésistible en 2016.

0
0