Imago

Rafael Benitez (Real Madrid) : "Je ne peux pas empêcher qu'on spécule"

Benitez : "Je ne peux pas empêcher qu'on spécule"
Par AFP

Mis à jourLe 04/01/2016 à 00:45

Publiéle 03/01/2016 à 23:20

Mis à jourLe 04/01/2016 à 00:45

Publiéle 03/01/2016 à 23:20

Article de AFP

Rafael Benitez a une nouvelle fois dû répondre aux questions de la presse espagnole sur son avenir à la tête du Real Madrid après le nul concédé dimanche à Valence (2-2).

"Ce que je peux faire, c'est m'assurer que l'équipe travaille et joue comme elle l'a fait ce (dimanche) soir, a lancé Benitez en conférence de presse. Malheureusement, elle n'a pas pu obtenir les trois points, mais elle a fait un grand effort et elle aurait parfaitement pu l'emporter."

" J'ai la sensation que l'équipe a fait un grand match "

Le Real a mené deux fois au score mais a raté l'opportunité de revenir à hauteur du FC Barcelone et dans le sillage de l'Atletico Madrid. Alors que l'entraîneur madrilène a été fragilisé par une série de contre-performances, les médias espagnols envisagent depuis plusieurs semaines son remplacement par le technicien de la réserve, le Français Zinedine Zidane. Mais Benitez a dit dimanche soir vouloir retenir les progrès encourageants de son équipe.

Karim Benzema (Real Madrid) à Valence
Karim Benzema (Real Madrid) à Valence - AFP

"Nous avons eu les occasions pour l'emporter, nous aurions aussi pu perdre. J'ai la sensation que l'équipe a fait un grand match et quand elle a été réduite à dix (après l'exclusion de Mateo Kovacic, 69e), elle a fait des choses positives", a analysé le technicien, regrettant seulement la déconcentration finale de ses joueurs après le but du 2-1.

"Marquer un but à dix (contre onze) puis encaisser un autre dans la minute qui suit, on ne sait pas si c'est mérité pour l'adversaire ou s'il nous a manqué de la concentration. C'est comme ça, on ne peut plus changer cela, il faut seulement féliciter les joueurs pour leur travail", a-t-il conclu.

0 commentaire
Vous lisez :