AFP

Liga - Real Madrid - Bilbao (4-2) : Le Real s'est fait bouger mais il a eu le dernier mot

Le Real s'est fait bouger mais il a eu le dernier mot

Mis à jourLe 13/02/2016 à 19:04

Publiéle 13/02/2016 à 17:46

Mis à jourLe 13/02/2016 à 19:04

Publiéle 13/02/2016 à 17:46

Dans cet article

C'est une constante depuis l'arrivée de Zidane à la tête du Real : les Madrilènes marquent beaucoup à domicile. Ce fut une nouvelle fois le cas face à l'Athletic Bilbao (4-2) même si les Basques leur ont donné du fil à retordre. Varane a été expulsé et CR7 a signé un doublé. Le Real (2e) revient provisoirement à une longueur du Barça (1e).

Une semaine après avoir souffert pour battre Grenade (1-2) à l'extérieur, le Real Madrid, même s'il s'est fait bouger, a cette fois moins joué avec les nerfs de ses supporters au stade Santiago-Bernabeu. Avant leur huitième de finale aller de C1 à Rome mercredi, les joueurs de Zinédine Zidane ont fait preuve de réalisme pour venir à bout d'une combative équipe de Bilbao (4-2) pour le compte de la 24e journée de Liga.

Après l'ouverture du score express de Cristiano Ronaldo (3e), James Rodriguez (37e) et Kroos (45e) ont répondu à l'égalisation d'Eraso (10e). CR7 a signé un doublé (86e) avant la réduction du score d'Elustondo (90e) En attendant les matches du Barça et de l'Atlético dimanche, les Merengue s'emparent provisoirement de la deuxième place du classement avec un point de retard sur le leader catalan. Les Basques restent sixièmes.

Depuis sa prise de fonctions début janvier, Zidane n'avait pas encore croisé la route d'un costaud de la Liga. Le technicien madrilène et ses joueurs ont réussi ce premier test d'envergure même s'ils ont été souvent malmenés par les coéquipiers de Laporte. Servi par Benzema, Cristiano Ronado a mis rapidement son équipe sur orbite (3e, 1-0) mais ça n'a pas découragé Bilbao, qui a profité d'une passe en retrait ratée de Varane à Navas pour égaliser grâce à Eraso (10e, 1-1).

Un après-midi à oublier pour Varane

Associé à Ramos, le défenseur tricolore a souffert face à l'infatigable Aduriz. La pointe de l'Athletic a buté sur un excellent Navas (18e) avant de toucher la barre transversale (29e). Les hommes de Valverde ont laissé passer leur chance et se sont heurtés ensuite au réalisme madrilène avec une frappe soudaine du gauche de James Rodriguez à l'entrée de la surface (37e, 2-1) avant le premier but inscrit cette saison par Kroos (45e, 3-1).

Après une première période très animée, les Merengue n'ont pas forcé en seconde avant de voir Cristiano Ronaldo s'offrir un doublé d'un tir à bout portant (86e). Le Portugais s'est emparé de la première place du classement des buteurs. Seul bémol de l'après-midi : l'expulsion un poil sévère de Varane (82e) après deux avertissements pour des fautes sur Aduriz dans les airs.

A quatre jours de son déplacement sur la pelouse de l'AS Rome en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Real de Zidane enchaîne un sixième match sans défaite en Liga (5 succès et 1 nul) et se révèle toujours aussi intraitable à domicile sous les ordres de l'ancienne star des Bleus.

James Rodríguez
James Rodríguez - AFP
0 commentaire
Vous lisez :