AFP

Vers un duel Barcelone-Real Madrid pour Thibaut Courtois ?

Vers un duel Real-Barça pour Courtois ?

Mis à jourLe 27/03/2016 à 11:43

Publiéle 27/03/2016 à 11:35

Mis à jourLe 27/03/2016 à 11:43

Publiéle 27/03/2016 à 11:35

Article de Cyril Morin

LIGA – Thibaut Courtois est fortement désiré en Liga. Selon les quotidiens espagnols, le portier de Chelsea serait dans le viseur du Real Madrid mais également du FC Barcelone pour la saison prochaine. De quoi promettre une belle bataille… si Chelsea accepte de libérer son sauveur.

Quand Florentino Perez a une idée en tête, difficile de lui faire changer d’avis. Alors que le boss madrilène a échoué l’été dernier à faire signer David De Gea, la faute à un fax tardif, l’idée du boss madrilène reste la même : trouver un portier d’envergure internationale. Si Keylor Navas réalise des prestations de haut vol cette saison, cela n’est pas encore suffisant pour le président de la Casa Blanca. AS révèle ainsi ce dimanche que le Real pourrait se pencher sur le cas Thibaut Courtois pour la saison prochaine. Mais il pourrait avoir à faire face à la concurrence… du Barça sur ce dossier.

Car, selon Marca, les Blaugrana ont eux aussi couché le nom du gardien belge sur leur liste d’achats pour la saison prochaine. Une condition pour que les Blaugrana passent à l’action : que Ter Stegen se décide à quitter le club. Le jeune Allemand, seulement titulaire en Coupe et en Ligue des champions, serait lassé de passer derrière Claudio Bravo en championnat et pourrait décider de partir. D’autant qu’en Angleterre, les prétendants ne manquent pas. Et s’il venait à quitter le club, il laisserait le Chilien, âgé de 33 ans, assumer seul la tâche de gardien au Barça.

Chelsea sera la clé

Alors, Thibaut Courtois au coeur d’une bataille Barça-Real ? Pas sûr tant Chelsea compte sur son gardien belge, encore excellent cette saison. AS explique que l’été dernier, Roman Abramovitch avait chiffré le transfert de sa pépite à 100 millions d’euros. Une somme toujours d’actualité selon le quotidien espagnol. De quoi faire réfléchir plus d’un courtisan.

0 commentaire
Vous lisez :