AFP

Une bonne affaire en terre basque pour le Real Madrid, vainqueur de l'Athletic Bilbao (1-2)

Une bonne affaire en terre basque pour le Real

Le 18/03/2017 à 18:52

LIGA - Le Real Madrid n'a pas manqué l'occasion de creuser l'écart sur le Barça. Les Madrilènes se sont imposés à San Mamés contre l'Athletic Bilbao (1-2) samedi après-midi, notamment grâce à un nouveau but de Karim Benzema. Les Merengue comptent désormais cinq points d'avance sur Barcelone - à nombre de matches égal - qui recevra Valence dimanche soir.

Le Real Madrid se souviendra longtemps de son périple à San Mamés. Vainqueur d’une courte tête sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (1-2), samedi après-midi au Pays Basque, le leader de la Liga a renforcé son leadership avec solidité à dix journées du terme de l’exercice 2016/2017. Le Real, qui dispose toujours d’un match en retard à jouer sur la pelouse du Celta Vigo, a provisoirement pris cinq points d’avance sur le FC Barcelone qui recevra le Valence CF, dimanche soir au Camp Nou (20h45).

Portée par les buts de Karim Benzema (25e) et Casemiro (68e), l’équipe de Zinédine Zidane est allée chercher un succès à réaction sur la pelouse du club basque. Le but de la victoire signé du milieu brésilien est en effet intervenu trois minutes seulement après l’égalisation logique d’Aritz Aduriz (65e). Toujours prêt à aller au combat et capable de gérer ses temps faibles, le Real a montré les muscles au Pays Basque.

Tout a été une question de gestion dans cette rencontre particulièrement rythmée et engagée. Le Real a fait le dos rond pendant vingt minutes lors de la première période, puis lors des vingt dernières minutes, après avoir inscrit son second but. Mais il a eu la force de ne pas plier lors des deux gros temps forts de l'Athletic. Dirigé de main de maître par son entrejeu Luka Modric - Casemiro et Toni Kroos, le club merengue s'est montré plus fort en plein coeur de la bataille, et chirurgical sur ses séquences jouées en contre.

Benzema au four et au moulin

L'une d'entre elles a permis à Karim Benzema, aligné comme titulaire avec Cristiano Ronaldo et Gareth Bale, de fusiller Kepa à bout portant avant la demi-heure de jeu. Très discret, et surveillé comme le lait sur le feu samedi, Cristiano Ronaldo s'est effacé et a offert le premier but sur un plateau à son coéquipier. Absolument irréprochable tant dans le travail défensif qu'offensif, Benzema a livré un récital de travail d'équipe. Un modèle.

Très généreux, l'Athletic Bilbao a lui payé sa volonté de trop bien faire. Bloqué dans les couloirs par le très bon travail défensif de Daniel Carvajal et Marcelo, le club basque a multiplié les apparitions dans les 20 mètres madrilènes, mais sans faire trembler ce Real en mission commando. Sa seule véritable occasion d'égaliser est arrivée à douze minutes du terme de la rencontre. Mais Keylor Navas, une fois n'est pas coutume ces deniers temps, a sauvé les siens en repoussant la tentative d'Iñaki Williams (78e).

Même avec une confiance en berne, et avec un impérial Sergio Ramos devant lui, le portier du Real Madrid aura son mot à dire avant la fin de la saison. Le titre de champion d'Espagne passera aussi par là.

0
0