Getty Images

Valence conforte sa 2e place après son succès face au FC Séville (4-0) et colle la pression au Barça

Valence écrase Séville et conforte sa place de dauphin

Le 21/10/2017 à 20:27Mis à jour Le 22/10/2017 à 00:49

LIGA - Porté par un très bon Gonçalo Guedes, auteur de deux buts magnifiques et d'une passe décisive, le Valence CF a enchaîné un cinquième succès consécutif en championnat, samedi, après son carton face au Séville FC à Mestalla (4-0). Grâce à cette victoire, les hommes de Marcelino sont assurés de rester à la 2e place du classement au soir de cette 9e journée.

Valence est complètement déchaîné. Une semaine après son carton face au Real Betis au Villamarin (3-6), le club espagnol n'a pas relâché l'étreinte et infligé une correction à l'autre club de Séville, le Sévilla FC, sur sa pelouse de Mestalla (4-0), samedi lors de la 9e journée.

Encore porté un Gonçalos Guedes de gala, le club de la Méditerranée a offert un festival de buts à son public et surtout, une prestation complète et très séduisante à observer. Ce succès complet acquis face à un rival direct à la qualification directe à la Ligue des champions n'a fait que confirmer que ce VCF allait jouer quelque chose cette saison en Liga. Il restera à savoir quoi plus tard dans la saison.

Valence terminera dans tous les cas cette 9e journée à la 2e place. Son retard sur le leader barcelonais, qui s'était provisoirement réduit à un petit point avant la réception de Malaga au Camp Nou, est repassé à quatre unités après le succès des Catalans à domicile samedi soir (2-0).

Guedes en chef d'orchestre

Tenu en échec par une formation andalouse trop minimaliste dans son approche de la rencontre, le club dirigé par Marcelino Garcia Toral a mis une mi-temps avant de faire la différence. Cela valait le coup d'attendre. L'ouverture du score de Gonçalo Guedes (43e), auteur d'un rush de 40 mètres suivi d'une double élimination et d'une mine en pleine lucarne, a illuminé cette rencontre et mis le VCF sur la rampe de lancement.

Meurtrier en contre et très adroit, le joueur appartenant au Paris Saint-Germain a évidemment été l'homme de la rencontre. Auteur d'un doublé (1-0, 43e / 4-0 90e), puis d'une cinquième passe décisive en direction de Santi Mina (3-0, 85e), il a ajouté une nouvelle prestation complète à son CV. Simone Zaza a lui marqué son 8e but de la saison après la pause (2-0, 51e).

Trop tardif pour réagir lors de cette rencontre, Séville, privé de Steven N'Zonzi dans son entrejeu, a lui terminé sa semaine avec un neuvième but dans son escarcelle. Cette déroute a été une suite logique de la catastrophique sortie en Ligue des champions sur la pelouse du Spartak Moscou (défaite 5-1). Cette visite au Mestalla est vraiment mal tombée.

Vidéo - Guedes, une énigme à Paris mais déjà une star à Valence

01:05
0
0