Getty Images

En Catalogne, le Real laisse filer le Barça

En Catalogne, le Real laisse filer le Barça

Le 29/10/2017 à 18:05Mis à jour Le 29/10/2017 à 19:03

LIGA – Le Real Madrid a concédé sa deuxième défaite de la saison en championnat en s'inclinant à Gérone (2-1), lors de la 10e journée. Après ce revers dans un bastion de l'indépendantisme catalan et chez un promu, les Merengue, qui avaient ouvert le score grâce à Isco, se retrouvent à huit longueurs du FC Barcelone.

Le petit promu catalan a fait tomber le grand Real Madrid. Gérone a su faire preuve d'une grande détermination pour s'imposer face à des Merengue très décevants ce dimanche lors de la 10e journée de Liga (2-1). Les Madrilènes avaient vite ouvert le score par l'intermédiaire d'isco (12e) mais ils ont affiché beaucoup trop de limites et ont craqué en seconde période face à la volonté de leurs adversaires, encaissant des buts signés Stuani (54e) et Portu (58e).

Le Real Madrid restait sur 13 victoires consécutives à l'extérieur en championnat mais a mal abordé cette rencontre disputée dans un contexte particulier. Il reste troisième avec ses 20 points mais en compte déjà 8 de retard sur le leader barcelonais. Gérone, de son côté, grimpe à la 11e place avec 12 points.

Malgré la crise politique qui secoue actuellement la Catalogne, il n'y a pas eu d'animosité envers les visiteurs madrilènes dans l'enceinte de l'Estadi Montilivi pleine à craquer pour la venue des doubles champions d'Europe en titre. Mordants et entreprenants dès les premières minutes malgré un système assez défensif, les joueurs de Gérone ont bousculé leurs adversaires et le centre de Maffeo a fini sur le poteau de Casilla (11e). Les Blanquivermells ont toutefois été punis sur le contre suivant quand Isco a profité d'un ballon relaché par Bono après une frappe de Cristiano Ronaldo (0-1, 12e).

Le Real à côté de son sujet

Les hommes de Zidane auraient dû prendre confiance et démontrer leur supériorité mais Benzema (26e) et Cristiano Ronaldo (31e) n'ont pas su doubler la mise. A l'inverse, face à une défense madrilène curieusement très fébrile à l'image de Sergio Ramos, les joueurs de Gérone sont restés menaçants et Casilla a encore été sauvé par son poteau sur une tête de Portu (35e).

Les choses se sont même davantage compliquées après la pause pour le Real Madrid avec la sortie sur blessure de Varane qui comblait les brèches jusque-là. Entré en jeu à la place de l'international français, Nacho, lui, n'a rien pu face au double contact de Stuani qui a égalisé avec maîtrise (1-1, 54e). Complètement déchaînés devant leurs supporters en feu, les Catalans ont récidivé en contre dans la foulée et de nouveau profité des failles madrilènes grâce à Portu (2-1, 58e).

Dans une rencontre devenue totalement débridée, Zidane a effectué des changements audacieux et sorti ses deux latéraux Marcelo et Achraf pour lancer les offensifs Asensio et Lucas Vazquez. Cela n'a pas payé car le Real Madrid manquait trop de combativité et d'inspiration collective pour renverser la situation. Récemment élu entraîneur de l'année par la Fifa, Zidane va vite devoir recadrer ses troupes avant d'aller défier Tottenham en Ligue des champions.

0
0