Eurosport

Liga - 11e journée : Theo, Ceballos, Asensio… Le coup de pompe du Real a ses solutions

Theo, Ceballos, Asensio… Le coup de pompe du Real a ses solutions

Le 05/11/2017 à 16:23

LIGA - Les deux défaites consécutives subies par le Real Madrid ont laissé apparaître une baisse de régime physique au sein de la formation de Zinédine Zidane. L'entraîneur merengue a des solutions pour y remédier dimanche face à Las Palmas (20h45).

Le Real Madrid tire la langue. S'il n'était pas forcément souverain depuis le début de la saison, le double champion d'Europe en titre est devenu méconnaissable lors de ses deux dernières sorties. A Gérone (2-1) comme face à Tottenham (3-1), il a subi deux défaites méritées. Zinédine Zidane a pourtant aligné à chaque fois une équipe proche de celle qui avait soulevé la coupe aux grandes oreilles au printemps dernier. Justement, c'est peut-être le problème.

Il y a probablement plusieurs raisons pour expliquer la mauvaise passe traversée par le Real Madrid. Le paramètre physique en est une. Les Madrilènes ont semblé particulièrement émoussés en Catalogne et à Londres. Un manque de fraîcheur préjudiciable au moment de conclure les phases offensives ou dans le repli défensif. Certaines individualités sont particulièrement concernées. Et Zidane a des options pour les faire souffler.

Marcelo

Le latéral brésilien est indispensable au Real. Ses déboulés sur son flanc gauche, sa capacité à éliminer son adversaire et sa précision sur les centres donnent à Marcelo un impact déterminant sur l'animation offensive merengue. Quand il est en forme, il permet à son équipe d'exploiter la largeur du terrain au maximum. Et sa présence sur l'aile libère aussi des espaces dont peuvent profiter Isco, Cristiano Ronaldo ou Karim Benzema pour combiner dans l'axe. Un temps blessé, Marcelo est loin de son meilleur niveau depuis son retour. Tout le Real le ressent.

Marcelo, le latéral brésilien du Real Madrid

Marcelo, le latéral brésilien du Real MadridGetty Images

  • La solution : Theo Hernandez

Arrivé d'Alavés l'été dernier pour 30 millions d'euros, le Français n'a eu qu'un temps de jeu très limité jusqu'ici avec seulement quatre titularisations toutes compétitions confondues. Ce n'est pas totalement illogique pour un joueur qui découvre les exigences du très haut niveau au Real Madrid. Mais le temps est peut-être venu de l'utiliser davantage. Son profil tourné vers l'offensive peut justement offrir ce qui fait défaut au Real avec la méforme de Marcelo.

Casemiro

Son poste de sentinelle est particulièrement exigeant. Surtout dans cet entrejeu madrilène où Casemiro doit compenser constamment les mouvements de Luka Modric et Toni Kroos pour garantir l'équilibre du collectif merengue. Le Brésilien accomplit ces tâches de l'ombre avec brio. Il connaît lui aussi une baisse de régime ces derniers temps. Et la compacité du bloc madrilène n'est plus la même quand il n'est pas à 100%.

  • La solution : Marcos Llorente

Il est revenu d'un prêt des plus convaincants à Alavés, justement pour occuper ce rôle de doublure de Casemiro qui manquait dans l'effectif madrilène la saison passée. Mais Llorente n'a pas vraiment eu l'occasion de s'exprimer jusqu'ici avec cinq petites apparitions toutes compétitions confondues et une seule titularisation face à Getafe le 14 octobre dernier (1-2). Il n'a plus disputé la moindre minute depuis. Face à Las Palmas, Zidane a une occasion pour le relancer.

Marcos Llorente

Marcos LlorenteGetty Images

Toni Kroos/Luka Modric

C'est le cœur du Real. Ce duo donne à la formation merengue non seulement sa supériorité technique dans l'entrejeu, mais aussi sa qualité dans le pressing et sa capacité à récupérer le ballon dans le camp adverse. Ce qui demande une activité débordante de la part des deux joueurs. Et particulièrement usante. Kroos et Modric semblent avoir du mal à joindre les deux bouts en ce moment. Moins inspirés dans la création, ils ont aussi plus de mal dans le repli. Derrière Ramos et Casemiro, ils sont les deux joueurs les plus utilisés par Zidane. Ceci explique peut-être cela.

  • La solution : Dani Ceballos

Il était l'une des révélations de la Liga la saison passée, il a signé un Euro Espoirs de très belle facture, et le Real a su vaincre la concurrence du Barça pour l'attirer dans ses filets pour 16,5 millions d'euros. Pourtant, Ceballos est lui aussi très rarement utilisé par Zidane. Alors qu'il avait su profiter de son maigre temps de jeu pour briller. Sur l'une de ses deux titularisations en Liga, il s'est offert un doublé pour donner la victoire au Real à Alavés (1-2). Il mérite de retrouver le onze de départ. Surtout en considérant les difficultés actuelles du milieu madrilène.

Dani Ceballos fête son but face à Alavés

Dani Ceballos fête son but face à AlavésGetty Images

Isco

Le concernant, ce n'est pas vraiment une question de baisse de régime. Isco a été l'un des rares éléments du Real à surnager à Gérone, et il s'est démené pour éviter le naufrage à Wembley face à Tottenham. Sans pour autant parvenir à faire ces différences qui le rendait irrésistible il y a encore quelques semaines. Cinquième joueur le plus utilisé par Zidane au Real, avec un temps de jeu quasiment identique à celui de Modric, Isco a probablement besoin d'un peu de repos lui aussi tant il a été sollicité depuis le début de la saison.

  • La solution : Marco Asensio

Contrairement à Theo, Llorente ou Ceballos, lui ne manque pas de temps de jeu. Face à Gérone et Tottenham, c'était même la première fois de la saison qu'il enchaînait deux matches sans être titulaire. Et ce n'est pas forcément une simple coïncidence si le Real a perdu ces deux matches. Avec six buts, Asensio est le deuxième buteur merengue cette saison derrière Cristiano Ronaldo. Quitte à changer de système pour passer en 4-3-3, le Real a certainement besoin de lui pour retrouver le chemin de la victoire tant il a prouvé sa capacité à être décisif pour la Maison Blanche jusqu'ici.

Marco Asensio

Marco AsensioEurosport

0
0