Getty Images

Vainqueur à Bilbao (0-2), le Barça signe une 9e victoire en dix journées

Même sans étinceler, le Barça est intouchable

Le 28/10/2017 à 22:37Mis à jour Le 28/10/2017 à 23:40

LIGA - Le FC Barcelone s'est offert un succès plus compliqué qu'il n'y paraît sur la pelouse de l'Athletic Bilbao samedi (0-2). Lionel Messi a ouvert le score, avant que Paulinho ne conclut la marque dans les arrêts de jeu. Le Barça en est désormais à neuf victoires en dix journées et garde 4 points d'avance sur Valence et 8 sur le Real, qui joue dimanche.

A défaut de briller, le Barça a su faire preuve d'un joli réalisme. Les Blaugrana sont allés s'imposer sur le terrain d'un Athletic Bilbao valeureux mais finalement maladroit samedi dans le cadre de la 10e journée de Liga (0-2). L'inévitable Leo Messi a ouvert le score en première période et le surprenant Paulinho l'a clôt dans le temps additionnel. Le Barça reprend ses aises en tête du classement espagnol et compte quatre longeurs d'avance sur Valence. De son côté, Bilbao piétine et s'enlise dans le ventre mou.

Mis sous pression par la victoire des Valencians sur le terrain d'Alaves plus tôt dans la journée (1-2), les Barcelonais d'Ernesto Valverde, qui retrouvait son ancien club, ont également été bousculés par de vaillants Basques. Toujours déterminés devant leurs supporters, les joueurs de Bilbao ont ainsi donné du travail à Ter Stegen qui a dû s'employer sur une tête puis sur un tir d'Aduriz (17e et 19e). De quoi secouer un Barça emprunté dans la construction et obliger Leo Messi à prendre les choses en mains.

Ter Stegen infranchissable

L'Argentin avait déjà alerté Kepa, le portier adverse, d'une puissante reprise (6e), il s'est retouvé à deux doigts de marquer après avoir dribblé le gardien mais a, contre toute attente, envoyé son petit tir du droit sur le poteau (21e). Ce n'était que partie remise pour La Pulga. Intenable dans l'axe, la star barcelonaise a décalé Jordi Alba sur la gauche et profité de son centre en retrait pour placer une jolie reprise décroisée dans la course et débloquer la situation (0-1, 37e). Auteur de son 12e but de la saison en Liga, Messi aurait pu enchaîner avec une passe décisive mais Paulinho n'a trouvé que la barre (40e).

Bien décidés à refaire leur retard au tableau d'affichage, les Basques ont poussé durant toute la seconde période. Ils sont pourtant restés imprécis ou ont buté sur un impeccable Ter Stegen. La tête de Raul Garcia sur corner a rebondi sur la transversale du gardien allemand (53e). Inaki Williams (65e), Cordoba (70e et 79e) et Aduriz (85e), eux, n'ont pas su trouver la faille. Les joueurs de Bilbao ont même été punis en toute fin de match sur un contre lancé par Messi. Kepa a repoussé le tir d'un Suarez encore décevant dans les pieds de Paulinho qui ne s'est pas fait prier pour inscrire son troisième but de la saison en championnat soit autant qu'El Pistolero (0-2, 90e+2). Solidité et efficacité sont bien les attributs du Barça version Valverde.

0
0