Reuters

Cris, la rechute

Cris, la rechute
Par Eurosport

Le 18/11/2010 à 21:26Mis à jour Le 18/11/2010 à 22:12

Pas épargné par les blessures en ce moment, l'Olympique Lyonnais a enregistré une mauvaise nouvelle de plus jeudi. Souffrant du genou gauche, Cris est contraint de se mettre au repos. Il manquera les déplacements à Lens, ce week-end, et à Schalke, la semaine prochaine.

Décidément, Claude Puel n'arrivera jamais à avoir l'embarras du choix. Alors que Lisandro Lopez et Aly Cissokho, en phase de reprise, sont sur le point d'être à nouveau à la disposition de l'entraineur lyonnais, voilà que Cris reprend lui le chemin de l'infirmerie. Le capitaine rhodanien manquera les deux prochains rendez-vous de l'OL: en championnat, dimanche soir, à Lens, et en Ligue des Champions mercredi prochain, à Gelsenkirchen, face à Schalke 04.

Mercredi matin, le défenseur brésilien avait dû écourter sa séance d'entraînement à Tola Vologe après avoir ressenti une douleur derrière le genou gauche. "Rien de grave. Cris a stoppé l'entraînement par simple précaution", avait-on alors indiqué du côté lyonnais. Il est vrai que l'OL prend des pincettes avec Cris, qui a déjà été absent deux mois en début de saison en raison d'une blessure aux ischio-jambiers. Il avait repris la compétition il y a tout juste un mois, face à Lille.

Lisandro en jambes

Mais jeudi, la douleur au genou a trouvé sa source: une tendinite. Cris la traine en fait depuis la victoire face à Nice, le week-end dernier (1-0). Elle va contraindre le Brésilien à rester au repos pendant près d'une semaine. Le voilà donc privé des deux prochaines rencontres. Un pépin dont se serait bien passé Claude Puel, qui a déjà du mal à préparer le déplacement à Lens dans de bonnes conditions. Jeudi, seul Anthony Réveillère était présent parmi les internationaux. les autres n'étaient pas encore revenus.

En revanche, Lisandro va beaucoup mieux. L'Argentin, absent depuis trois semaines, ne ressent plus aucune gêne au mollet. Jeudi, à l'entraînement, il s'est même offert une superbe bicyclette en pleine lucarne. Toute la semaine, l'Argentin est apparu très en jambes, affuté et vif. Même si l'OL va mieux au plan comptable, il a besoin de sa star. Lisandro n'a joué que huit matches cette saison, toutes compétitions confondues (sur 18).

0
0