Football - Ligue 1

Lyon de retour aux affaires

Lyon vient d'enchaîner un troisième succès de rang face au PSG (1-3), Saint-Etienne (0-1) et Lille (2-1). Après son élimination en Ligue des Champions, l'OL a su rebondir. Une série presque incroyable pour une équipe donnée pour morte il y a seulement quinze jours. Explications.

 
Lyon de retour  - Football - Ligue 1AFP
 

UNE PRISE DE CONSCIENCE COLELCTIVE

Et si l'OL avait besoin de toucher le fond pour remonter à la surface? En s'inclinant à Nicosie, Lyon subissait sa troisième défaite consécutive en déplacement, son quatrième revers lors de ses six derniers matches. Des résultats consécutifs à un jeu de plus en plus pauvre et à un état d'esprit trop rarement à la hauteur de l'évènement. Les Lyonnais ne s'imaginaient sans doute pas un instant être sortis de la Ligue des Champions à Nicosie et cet échec, aussi douloureux soit-il, les a forcés à regarder leurs carences en face.

"Cette élimination a été un coup très dur pour nous, les joueurs, témoigne Michel Bastos. On avait à coeur de prouver que nous étions capables de changer la situation : nous avons eu la chance d'avoir à notre programme des matches qui pouvaient le prouver." Pour être franc, après le désastre chypriote, nous n'avions pas imaginé un instant cet OL capable de gagner ses trois matchs suivants face à Lille, à Saint-Etienne et à Paris.

Et Rémi Garde? "J'ai un groupe, et je le savais avant Nicosie, qui est capable de très bonnes choses et de performances beaucoup moins bonnes. Donc, si on m'avait dit après cette élimination que nous gagnerions nos trois matchs suivants, j'aurais pu le croire. Dans le foot, il faut savoir se remettre en question aussi bien après les victoires que les défaites, c'est ce que le groupe a su faire après cet échec à Nicosie." Pour la plupart, soucieux d'enfin gagner un titre depuis leur arrivée à l'OL, les joueurs ont retrouvé sur le terrain une solidarité portée disparue ces dernières semaines. "Depuis Nicosie, nous affichons beaucoup plus de concentration et d'efforts tactiques", résume Hugo Lloris. Le coup de gueule commun de Jean-Michel Aulas et de Rémi Garde le lendemain de la sortie de route de la Ligue des Champions a également eu des effets salvateurs.

UN CHANGEMENT TACTIQUE

Depuis le début de la saison, l'OL oscillait entre un 4-4-2 avec un tandem de deux récupérateurs (Gonalons-Källström) et un 4-2-3-1 qui isolait trop l'avant-centre. Depuis Nicosie, Rémi Garde a opté pour un 4-4-2 à plat avec un pur récupérateur (Gonalons) et un élément beaucoup plus joueur (Grenier). Surtout, il a décalé Källström dans le couloir gauche – une première depuis l'arrivée du Suédois à l'OL en 2006 (!) – à un endroit où la science tactique et le pied gauche de l'ancien Rennais font des merveilles, en dépit d'un manque de vitesse flagrant pour évoluer sur une aile.

D'ailleurs, Källström ne cache pas qu'il n'apprécie pas spécialement son nouveau poste : "Je n'aime pas trop, ça ne me fait pas sauter au plafond (sic) mais c'est un sport collectif et j'essaie de faire du mieux possible ce que me demande le coach." N'empêche que ce changement offre à l'OL un équilibre bien meilleur et que le 4-4-2 permet à Lisandro de se retrouver en position de conclure, même loin de son meilleur niveau..

ET MAINTENANT ?

On l'a assez répété: le manque de régularité est le défaut majeur de Lyon depuis le début de la saison. D'ailleurs, l'OL n'avait jusqu'à présent qu'à une seule reprise gagné au moins trois matchs de suite depuis le début de cet exercice (cinq victoires d'affilée entre le 27 novembre et le 11 décembre). Du coup se pose inéluctablement la question de savoir si l'OL affichera toujours le même niveau face à un adversaire nettement moins prestigieux, Sochaux, ce samedi en L1. "On ne va surtout pas s'enflammer, on va analyser pourquoi nous avons maintenant ces bons résultats, prévient Rémi Garde. Le football c'est une école d'humilité, ce n'est pas parce que nous avons gagné trois matchs que les autres vont s'enfiler comme des perles."

 - Eurosport@JulienHuet
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus