Olivier Giroud Lorient Montpellier 15/04/12 - AFP
 
Football > Ligue 1

Montpellier limite la casse

Montpellier limite la casse

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 16/04/2012 à 00:05 -
Par Eurosport - Le 16/04/2012 à 00:05
Battu à Lorient (2-1), le leader héraultais n'a perdu qu'un point sur son dauphin parisien, accroché in extremis à Auxerre (1-1). Lille, net vainqueur d'Ajaccio (4-1), revient en revanche à sept points du MHSC. Evian-TG a quasiment assuré son maintien en se promenant à Valenciennes (0-3).
 

A six journées du dénouement, les Montpelliérains trônent toujours en tête de la Ligue 1. Mais dimanche, leur capital a bien failli se dilapider. A quelques minutes près, les trois points d'avance qu'ils possédaient sur leur dauphin parisien auraient fondu comme neige au soleil. Mais l'égalisation auxerroise, signée Anthony Le Tallec à la 87e, prive le PSG d'une victoire qui lui tendait les bras. Et qui l'aurait ramené à hauteur des Héraultais. Au lieu de ça, le club de la capitale reste à deux unités du MHSC. Pour les Montpelliérains, c'est un moindre mal. Un mois après s'être pris les pieds dans le tapis synthétique de Nancy (1-0), ils ont trébuché sur celui de Lorient (2-1). Heureusement pour eux, malgré un but de Nene, Paris n'a pas su en profiter.

Coïncidence ou pas, ce sixième revers héraultais de la saison sonne comme un coup d'arrêt. Le MHSC surfait sur une dynamique de trois victoires. Sa rechute est une aubaine pour... Lille. En corrigeant Ajaccio (4-1), le champion de France en titre a entretenu l'espoir de se succéder à lui-même. Avec sept longueurs de retard sur Montpellier, le Losc n'a pas encore dit son dernier mot.

Impressionnants de maîtrise et d'efficacité à Marseille (1-3) quatre jours plus tôt, les Héraultais se sont montrés beaucoup plus empruntés au Moustoir. Bédimo a, malgré lui, récompensé l'abnégation lorientaise. Campbell s'est ensuite chargé d'offrir une victoire précieuse aux Merlus, à peine contrariée par le 20e but d'Olivier Giroud en L1. Lorient n'avait plus gagné depuis un mois. En y remédiant, l'équipe de Christian Gourcuff s'est offert un sacré bol d'air. Mais elle ne lui garantit rien, tant la bataille pour le maintien fait rage.

Lorient n'a que deux points d'avance sur le premier relégable. Sochaux, bourreau de Dijon (1-0), y est encore englué. Pour avoir pris l'eau en terre lilloise, Ajaccio y est retombé un mois et demi après s'en être extraie. En revanche, Evian-TG a sans doute empoché le succès qui lui manquait pour s'assurer un lendemain en Ligue 1. A Valenciennes (0-3), le promu haut-savoyard n'a pas fait dans la demi-mesure : à la mi-temps, il avait déjà trois buts d'avance, signés Khelifa (29e), Berigaud (35e) et Sagbo (44e). L'équipe de Pablo Correa a désormais une marge de neuf points sur la zone rouge. Et un seul de retard sur Bordeaux, accroché à Nancy (2-2).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×