Football - Ligue 1

Ligue 1 : Le LOSC découvre enfin Salomon Kalou

Lille OSC1 - 0Stade Brestois

Unique buteur face à Brest (1-0), samedi , Salomon Kalou a livré un match plein. Après des débuts difficiles à Lille, l'ancien joueur de Chelsea regagne du crédit.

 
Lille découvre enfin Kalou - Football - Ligue 1AFP
 

Cette semaine, Salomon Kalou avait annoncé la couleur. "Je suis en train de retrouver mon meilleur niveau mais je pourrais marquer plus de buts. Il me faudrait une série", espérait-il. Et si la série était en cours ? Buteur mercredi face au Bayern Munich (1-6), il a remis ça samedi face à Brest (1-0). Avec, cette fois, une victoire à la clé. Il était temps. Recrue phare du LOSC l'été dernier, l'ancien joueur de Chelsea a vécu une adaptation en Ligue 1 très compliquée. Avant d'affronter les Bretons, il avait été titularisé à six reprises en championnat par Rudi Garcia pour un seul but face à Nancy (1-1). C'était lors de la 2e journée. Il avait surtout enchainé des prestations peu convaincantes. En point d'orgue, les sifflets qui avaient accompagné sa sortie dès la 56e minute lors du match aller face au Bayern (0-1). "Ça ne fait jamais plaisir, avouait-il. Contre le Bayern, je sais que je n'ai pas été à mon meilleur niveau mais je ne me suis pas focalisé sur les sifflets."

Mercredi soir, en Bavière, tout ne fut pas parfait pour Kalou. Malgré son but, l’Ivoirien avait proposé peu d’appels intéressants et s'était rarement mis en position de créer le danger. Mais il était apparu sur la bonne voie. Un progrès confirmé face aux Brestois, visiblement motivé par la claque reçue dans la semaine. "Après une telle défaite (à Munich, ndlr), tu as envie d'entrer dans le match et de montrer que tu as de la valeur, a-t-il expliqué à l'issue de la rencontre. Le plus important c'est de ne pas baisser les bras et de continuer à bosser." Un message qui vaut aussi bien pour le LOSC que pour son cas personnel. Sans le nommer, Rudi Garcia l'inclut aussi dans le meilleur visage montré par son équipe en Ligue 1 : "Je savais qu'au niveau de l'envie, ce serait certainement mieux avec en grande partie ceux qui avaient débuté mercredi."

"Je n'ai pas baissé les bras"

Contre Brest, l'entraîneur l’a une nouvelle fois titularisé sur le côté droit de l’attaque lilloise. Un poste auquel il n’a pas arrêté de permuter et a offert aussi bien des solutions à droite, qu’à gauche ou dans l’axe en renfort de Nolan Roux. Sur la première occasion franche du LOSC, il est surpris par le retour de Bernard Mendy. Roux a ensuite manqué le cadre mais l’appel de l’Ivoirien avait le mérite d’être tranchant. Lors de la 19e minute, Kalou a éliminé deux défenseurs avant de centrer pour l’ancien Brestois qui manquait sa talonnade. Il aurait même dû marquer à la 31e minute s'il n'avait pas manqué le cadre après un centre en retrait de Balmont.

De la disponibilité, des dribbles réussis, une belle entente avec Payet et Roux, il ne manquait plus que de la lucidité devant le but pour récompenser ses efforts. Elle est arrivée juste avant la pause. Cette fois-ci, Kalou ne s’est pas raté lorsque Dimitri Payet s’est arraché sur le côté gauche pour centrer, l’intérieur du pied de l’attaquant du LOSC a libéré les siens (45e). Et lui-même. "Pour tout attaquant, cela fait du bien de marquer surtout quand la victoire se trouve au bout, a-t-il réagi. Sur le coup, je reçois un beau centre de Dimitri Payet et je mets le plat du pied. Je suis content car je n’ai pas baissé les bras alors que juste avant, je venais de manquer une occasion." Et le champion d'Europe a insisté jusqu'au bout en proposant de bons appels et en faisant souffrir la défense brestoise. Si bien que Rudi Garcia l'a laissé sur la pelouse jusqu'à la 90e minute. Ce qui n'est arrivé que quatre fois cette saison en championnat.

L’ovation du Grand Stade

A Lille, on espère donc que cette semaine lui servira de déclic. L'Ivoirien, de son côté, promet des jours meilleurs maintenant qu'il a laissé derrière lui des problèmes à la cuisse droite qui l'ont handicapé pendant plusieurs semaines. "Je sens que je vais de mieux en mieux, assure-t-il. Pouvoir enchaîner des matches sans être blessé, ce qui n'avait pas été le cas depuis le début de saison, me permet de faire de bonnes prestations." Samedi soir, le public du Grand Stade ne s'y est pas trompé et a abandonné les sifflets pour une ovation lors de sa sortie durant les arrêts de jeu. S'il a permis aux Lillois d’oublier la déroute subie à Munich et d’enchaîner par un cinquième match sans défaite en Ligue 1, c'est peut-être sa plus grande victoire.

 - Eurosport
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus