FOOTBALL 2012 Bastia-Valenciennes (Kadir) - AFP
 
Article
Commentaires
Football > Ligue 1

Ligue 1 : Valenciennes au pied du podium


Par AFP
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/11/2012 à 22:38 -
Par AFP - Le 10/11/2012 à 22:38
Valenciennes s'est imposé samedi pour la première fois de son histoire à Bastia (3-2) et confirme son bon début de saison à la 4e place provisoire.

Grâce à un doublé de Kadir et un but de Dossevi, Valenciennes s'est imposé samedi pour la première fois de son histoire face à Bastia (3-2) au stade de Furiani et poursuit son superbe début de saison lors de la 12e journée de Ligue 1. Quand la plus mauvaise défense du championnat (Bastia, 26 buts encaissés) rencontre la meilleure attaque de Ligue 1 (Valenciennes, 23 buts inscrits), on se dit qu'il y aura forcément du spectacle. Et ce fut le cas même s'il aura fallu attendre la 21eme minute pour voir la première véritable occasion de ce match.

Dominateurs dès le coup d'envoi, les Bastiais passaient tout près de l'ouverture du score sur un coup franc de Thauvin repris parfaitement, dans un angle fermé, par Khazri. Mais, sa reprise venait s'écraser sur le poteau d'un Penneteau battu. Vexés, les Nordistes sortaient enfin de leur torpeur avec tout d'abord une belle tentative de Sanchez au milieu d'une forêt de jambes bastiaises (22e) suivi d'une frappe de 20 mètres de Dossevi parfaitement détournée par Novaes (25e). Dans la foulée, Pujol profitait d'un mauvais dégagement de l'équipe bastiaise pour mettre sur orbite Kadir qui ajustait sans problème Novaes pour l'ouverture du score (32e). Un coup dur que les Corses allaient digérer rapidement grâce à un numéro de soliste de Khazri, séché dans la surface nordiste par Gil. Penalty pour les Bastiais qu'Anthony Modeste transformait avec l'aide du poteau (40e).

Un retour au score qui donnait des ailes au Sporting et, une nouvelle fois, à Khazri tout près de donner l'avantage aux siens, sans une belle sortie de Penneteau (42e). Au retour des vestiaires, les deux formations repartaient sur le même rythme mais, cette fois-ci, les premiers à frapper furent les Bastiais avec un centre parfait de Maoulida pour Palmieri qui après un sprint prenait de vitesse la charnière centrale nordiste pour venir fusiller Penneteau (62e). Un but qui allait donner des ailes aux Nordistes, ultra-dominateurs dans cette dernière demi-heure. Une domination concrétisée tout d'abord par une superbe frappe de Kadir (78e) pleine lucarne et par un face-face gagnant pour Dossevi devant Novaes (80e). En deux minutes la meilleure attaque de Ligue 1 faisait exploser la plus mauvaise défense. Et malgré une dernière tentative de Yatabaré contrée par l'excellent Penneteau (85)e, le SCB concédait sa troisième défaite de la saison à domicile.