Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
Football - Ligue 1

Nice-Rennes: Frédéric Antonetti "persiste et signe"

L'entraîneur de Rennes Frédéric Antonetti, qui avait fustigé l'arbitrage et la "tricherie" lors de la défaite à Nice mardi (0-1) de son équipe réduite à neuf, "persiste et signe", a-t-il déclaré jeudi en conférence de presse.

Nice-Rennes: Frédéric Antonetti "persiste et signe" "Quand je reviens sur mon analyse de Nice, je persiste et signe, et n'enlève aucun mot. Il y a eu des faits de jeu, des simulations où l'arbitre s'est laissé abuser, et cela a été, je pense, une des explications de notre défaite", a-t-il lancé, mettant en avant des "faits cruels... incontestables et incontestés par les observateurs du football". "Ensuite les dirigeants de Nice - je fais la différence avec les Niçois - ont voulu déplacer le débat sur mon compte avec des attaques très basses. Je n'y répondrai pas parce que je ne veux pas me mettre à ce niveau-là", a-t-il ajouté. "Si j'avais été à la place des Niçois j'aurais fait profil bas, car ils ont les trois points et nous sommes lésés", a poursuivi le technicien corse de Bretagne, ajoutant: "Nous sommes l'équipe qui prend le moins de cartons jaunes, et celle qui prend le plus de cartons rouges. Il faudra qu'on m'explique car je ne comprends pas."

A l'issue de la rencontre (17e journée de L1), Antonetti avait estimé que "les tricheurs avaient gagné" en pointant du doigt l'exclusion de son défenseur central Kana-Biyik, pour deux cartons jaunes, puis le penalty accordé à Nice pour, selon lui, "un saut de l'ange de Bauthéac", synonyme de victoire niçoise avec exclusion du Rennais Jebbour à la clé. Mercredi, l'OGC Nice avait invité sur son site internet Antonetti, entraîneur des Aiglons de 2005 à 2009, "à plus de mesure et à se concentrer sur son métier, son équipe et au Stade Rennais, club très apprécié dans notre championnat". "Ce n'est pas la première fois qu'il se rend coupable de propos déplacés et dénués de sens à l'issue d'un match. Des propos bien souvent destinés à masquer les insuffisances de son équipe ou de son propre management", avait ajouté le club niçois.

Le Stade Rennais avait déjà pris la défense de son entraîneur dans un communiqué publié mercredi soir, affirmant que "les attaques visant Frédéric Antonetti (étaient) inappropriées et dénuées de tout fondement". Le club breton avait aussi annoncé avoir saisi la Commission de discipline de la Ligue pour faire annuler les deux cartons rouges.

 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus