Rémi Garde - AFP
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

OL-Nice (3-0): Rémy Garde: "C'est assez exceptionnel"


Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/12/2012 à 23:46 -
Par Eurosport - Le 22/12/2012 à 23:46
Sa nette victoire (3-0) face à Nice permet à l'Olympique lyonnais de virer à la trêve à égalité avec le PSG, avec la fameuse moyenne de deux points par match. Un bilan qui ravit tout le monde du côté de l'OL.

Jean-Michel Aulas l'avait indiqué avant le match : plus que de vouloir battre l'équipe de Claude Puel, il souhaitait que son équipe gagne enfin un match à Gerland avant les vacances de Noël – ce qui n'était plus arrivé depuis l'an 2000 – pour virer à la trêve avec 38 points. Mission accomplie à la faveur d'une victoire bien plus difficile à obtenir que le score ne peut le laisser penser. N'empêche que voilà bel et bien l'OL co-leader avec le favori parisien à mi-parcours. Une surprise pour tout le monde, y compris les Lyonnais : "Si on nous avait dit cela en début de saison, on aurait eu un peu de mal à le croire", reconnaît sans mal Rémi Garde. Rémy Vercoutre est un peu moins catégorique : "Je pense que c'est davantage une surprise pour les suiveurs que pour nous. Mais c'est vrai que l'on était un peu dans l'expectative, on ne savait pas trop ce que cela allait donner, j'en suis peut-être l'exemple."

Gonalons : "L'Olympique l yonnais est toujours là"

Dans la bouche de Maxime Gonalons, c'est la fierté qui dominait: "L'Olympique lyonnais est toujours là, c'est bien car on nous avait un peu chahuté pendant l'inter saison, explique le vice-capitaine. On a travaillé dur pour en arriver là, on est en haut du classement, on espère que cela va continuer." Rémi Garde aussi. L'entraîneur a d'ailleurs déjà fixé le cap pour la seconde partie de saison soit dans la lignée de la première : "Ce qu'on a fait est assez exceptionnel, il faudra surtout le renouveler. Le mérite en revient aux joueurs qui viennent toujours aux entraînements avec l'envie de progresser. Et ils acceptent que l'équipe soit plus importante que les cas individuels, on n'a pas assez de marge pour dévier de cette ligne de conduite, ce sera mon objectif lors de la seconde partie de saison où l'on repartira de zéro."

Pas tout à fait quand même : l'OL est désormais un candidat plus que crédible au titre de champion de France. Même si les Gones continuent de ne l'évoquer que du bout des lèvres : "Si Paris venait à avoir un coup de fatigue, j'espère qu'on sera toujours là pour les titiller", indique simplement Rémi Garde. Quand Rémy Vercoutre assure : "On ne va crier haut et fort qu'on veut gagner le titre, on vise la Ligue des Champions, on veut juste rester coller le plus longtemps possible au PSG pour espérer mieux."