FOOTBALL 2012 Bordeaux Jaroslav Plasil - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Bordeaux - Saint-Etienne : un choc entre outsiders aux dents longues

Entre outsiders aux dents longues

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/12/2012 à 19:47 -
Par Eurosport - Le 13/12/2012 à 19:47
Bordeaux et Saint-Etienne peuvent s’installer à la 4e place de Ligue 1 (21h), lors du dernier match de la 17e journée. Chez eux, les Girondins sont favoris.

Il y a une place à prendre derrière le fameux axe PLM (Paris, Lyon, Marseille). Et elle reviendra à Bordeaux ou à Saint-Etienne après cette 17e journée. Les deux équipes se sont affirmées depuis le début de la saison comme des outsiders. Si ce n’est pour le titre, en tout cas pour l’une des trois premières places. Les Girondins, discrètement mais sûrement, continuent de surfer sur la vague de leur deuxième partie de saison l’an dernier. Dernière équipe invaincue à domicile, battue à seulement deux reprises depuis le début du championnat, la formation de Francis Gillot a toutefois la fâcheuse tendance à lâcher des points dans son stade.

DPPI

Avec quatre nuls à Chaban-Delmas, dont trois concédés dans les arrêts de jeu, les Bordelais sont loin d’avoir fait le plein chez eux. C’est ce qui les empêche aujourd’hui d’être à hauteur de Lyon ou du PSG. Est-ce la fatigue due à la Ligue Europa ? Ou au manque de réalisme de ses attaquants ? Le club aquitain présente à ce jour la troisième plus mauvaise attaque à domicile (9 buts) juste devant Nancy (5) et Ajaccio (3). Heureusement, la défense (3e) tient bon. Et ni le PSG, ni Lyon ni Marseille, contre qui le club girondin a pris sept points sur neuf possibles, ne sont parvenus à lui marquer un but. Le signe d’une certaine solidité.

Voilà le défi qui attend les joueurs de Saint-Etienne, privés de plusieurs munitions offensives. L’ASSE a réduit la voilure (1 nul, 1 défaite) depuis que son attaquant vedette, incertain jeudi, est muet. Mais c’est loin d’être son seul atout, les Verts présentant la meilleur défense de Ligue 1 (11 buts encaissés). La capacité à rebondir en fait-elle partie ? C’est la question après le revers concédé dans le derby face à l’OL dimanche dernier (0-1). Avant d’aller titiller le duo de tête, les Stéphanois doivent donc prouver qu’ils sont les mieux armés. Après Bordeaux, Lorient et Marseille sont à leur menu avant la trêve. Trois matchs pour annihiler leurs chances ou gonfler leurs espoirs.

ILS ONT DIT

Ce n’est pas le temps des fleurs pourtant, il y a eu quelques bouquets de lancés avant cette rencontre. Comme si l’une et l’autre équipe ne voulait pas assumer son statut d’outsider derrière Lyon, le PSG et l’OM. "Bordeaux est un groupe de qualité qui a réussi un bon début de saison, tant en Ligue 1 qu'en Europa League », explique le Stéphanois Loïc Perrin« Saint-Etienne, c'est une équipe qui est composée de très bonnes individualités, dont un excellent gardien, qui est joueuse » a répondu le Bordelais Jaroslav Plasil. N’en jetez plus !

LA STAT : 1

Après le revers de Valenciennes face au PSG mardi (0-4), il ne reste plus qu’une formation invaincue à domicile en Ligue 1 et c’est Bordeaux. En sept rencontres, le bilan des Girondins est de trois victoires pour quatre nuls. Les Bordelais n’ont d’ailleurs perdu qu’un seul match à Chaban-Delmas en championnat lors des 25 dernières rencontres (contre Nice, le 3 mars 2012), pour 12 victoires et 12 nuls.

LES EQUIPES PROBABLES

Christophe Galtier doit se passer des services de Jean-Pascal Mignot et Nicolita, touches à la cuisse, mais aussi de Brandao (ischio-jambiers).L’entraîneur des Verts devrait aligner équipe proche de celle entrevue face à Lyon avec Aubameyang, un temps incertain, en pointe et Gradel et Hamouma pour l’épauler. A Bordeaux, Nicolas Maurice-Belay fait son retour et devrait permettre aux Girondins de revenir à un 4-4-2.