FOOTBALL 2012 VA Valenciennes forward Gregory Pujol - AFP
 
Football > Ligue 1

VAFC – ETG (2-1) : Valenciennes s’impose contre Evian et garde le contact

Valenciennes garde le contact

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 23/12/2012 à 16:10 -
Par Eurosport - Le 23/12/2012 à 16:10
Après trois matches sans victoire, Valenciennes a renoué avec le succès contre Evian (2-1). VA reste dans le deuxième wagon de la L1 à la sixième place. Evian concède sa deuxième défaite de rang.
 

Valenciennes n'a pas fini de jouer les trouble-fête. Après trois matches sans victoire, l'équipe surprise du début de saison a profité de la réception d'Evian-Thonon-Gaillard pour se relancer à la sixième place. Et revoilà le VAFC à la sixième place provisoire à seulement trois longueurs de Rennes, quatrième avec 32 points. Les Nordistes peuvent remercier José Saez, qui a profité de la sortie sur blessure de Carlos Sanchez pour rentrer rapidement en jeu et offrir un précieux succès à son équipe en seconde période. Les Haut-Savoyards, réduits à dix quelques secondes auparavant après l'expulsion de Koné (73e), enchaînent une deuxième défaite et se rapprochent dangereusement de la zone rouge.

Dossevi rate un penalty

La trêve devrait faire du bien à Valenciennes, et souhaitons qu'elle ne stoppe pas ses velléités offensives l'année prochaine. Parfois éblouissant lors de cette première partie de saison, VA a une nouvelle fois fait le spectacle à la maison, devant l'ETG (2-1), et son succès ne reflète pas la physionomie d'une rencontre qu'il a amplement dominé. Alors qu'il avait sérieusement freiné ces dernières semaines, le club nordiste a repris des couleurs, dès l'entame. Et si le tir bien senti de Khlifa (1-1, 32e) a répondu à l'enchaînement contrôle poitrine - frappe de Pujol (1-0, 14e), sa deuxième période a fini par mettre à terre le club haut-savoyard.

Même après le penalty manqué de Dossevi (48e), les Valenciennois ont toujours cherché à produire du jeu, et le but libérateur de Saez (2-1, 76e) est venu logiquement les récompenser. Daniel Sanchez pourra toutefois regretter la blessure de Sanchez, qui s'ajoute à une longue liste (Camara, Djuric, Massampu, M.Traoré, R.Gomis, Gil, Danic) qui pourrait poser problème à terme. Côté Evian, timide et maladroit dans l'ensemble, il faudra attendre la performance de Sochaux à Toulouse, en fin d'après-midi, pour savoir s'il passera les fêtes de Noel en position de relégable.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×