Eurosport

Mercato : Le PSG avance vite sur le dossier Moussa Sissoko

Le PSG avance vite sur le dossier Sissoko

Mis à jourLe 06/01/2015 à 16:47

Publiéle 06/01/2015 à 15:43

Mis à jourLe 06/01/2015 à 16:47

Publiéle 06/01/2015 à 15:43

Article de Martin Mosnier

Selon nos informations, Paris et Newcastle sont en discussions avancées pour Moussa Sissoko. Mais, soumis aux contraintes du fair-play financier, le PSG doit d'abord penser à vendre avant d'investir.

Moussa Sissoko n'a pas encore signé au Paris-Saint-Germain mais le dossier avance dans le bon sens. Selon nos informations, les discussions sont très avancées entre Newcastle et le PSG. Le profil de Sissoko plaît aux dirigeants parisiens qui souhaitent muscler leur milieu de terrain. D'autant que l'international français pourra disputer la Ligue des champions dès les 8es de finale face à Chelsea.

Meilleur joueur de Newcastle cette saison, Sissoko pourrait quitter le Nord de l'Angleterre contre un chèque de 20 millions d'euros. Le problème est toutefois toujours le même pour le PSG, toujours soumis aux contraintes du fair-play financier. Il doit vendre avant d'investir. Les deux clubs ont beau trouver un accord, Paris doit libérer du cash. Les envies d'ailleurs de Thiago Motta pourraient accélérer le dossier si l'international italien trouvait une porte de sortie.

Pour Thiago Motta, "Milan est réceptif"

Lundi soir, l'agent de Motta n'a pas démenti les rumeurs d'un possible départ auprès du journaliste italien Gianluca Di Marzio : "Un joueur comme Thiago Motta ne peut pas rester très longtemps dans un club qui a mis en doute son statut pendant l’été. Nous avons besoin de clarté. Nous attendons. Ça me désole de voir cette situation, parce que les problèmes au sein du club ne sont certainement pas la faute de Thiago. J’ai reçu de nombreux appels téléphoniques, même de ses anciens entraîneurs. Milan en particulier est très réceptif avec la succession de De Jong à préparer."

Sissoko est, en tout cas, en pole position pour renforcer un secteur de jeu qui a connu quelques turbulences lors de la première moitié de saison. Laurent Blanc, qui a dirigé Sissoko en équipe de France sans toutefois le retenir pour l'Euro 2012, aime particulièrement le profil du Magpie. Reste à savoir désormais si le PSG parviendra à dégraisser pour s'offrir sa première recrue de l'hiver.

0 commentaire
Vous lisez :