Panoramic

L1, 24e journée : Un tir cadré, un but à Montpellier (0-1) : loin de ses bases, l'OM reste efficace

Un tir cadré, un but : loin de ses bases, l'OM reste efficace

Mis à jourLe 03/02/2016 à 07:08

Publiéle 02/02/2016 à 22:52

Mis à jourLe 03/02/2016 à 07:08

Publiéle 02/02/2016 à 22:52

Article de Glenn Ceillier

LIGUE 1 - Toujours à l'aise loin du Vélodrome, l'OM est allé chercher sa 8e victoire de la saison sur le terrain de Montpellier (0-1) grâce à Georges-Kévin Nkoudou, auteur... du seul tir cadré du match côté olympien. Et ce, alors que Florian Thauvin a vu rouge au bout de 10 minutes. Voilà l'OM à la 6e place provisoire. Montpellier reste aux portes de la relégation.

A cinq jours du choc contre le PSG, Marseille s'est donné un peu d'air. Après deux nuls de rang en L1, le club phocéen a renoué avec la victoire sur la pelouse de Montpellier (0-1). Sans Lassana Diarra et Michy Batshuayi, c'est une belle opération pour cette formation olympienne. Avec ce 8e succès de la saison, l'OM remonte provisoirement à la 6e place, à trois points d'Angers (3e). Montpellier (17e) pourrait de son côté être relégable à l'issue de cette 24e journée.

Florian Thauvin (OM Marseille) face à Montpellier
Florian Thauvin (OM Marseille) face à Montpellier - Panoramic

Thauvin est entré... et a été exclu au bout de 10 minutes de jeu

Son entrée associée à celle de Romain Alessandrini à la 58e a pourtant apporté un net mieux à l'OM, qui a soudain mis de la vitesse et de la percussion. Une bonne période récompensée par le but de Georges-Kévin Nkoudou (0-1, 68e) sur une action initiée par Alessandrini. Le seul tir cadré dans ce match de l'OM, qui a aligné Antoine Rabillard en pointe.

Dans l'ensemble, la copie marseillaise est encore assez faible. En première période, Montpellier a logiquement pris le dessus en dominant le milieu. Le MHSC de Frédéric Hantz a d'ailleurs eu plus de tirs dans cette rencontre. Mais dans cette rencontre marquée par beaucoup de déchets techniques, le club héraultais est tombé sur un bon Steve Mandanda de retour dans le but marseillais (Martin 24e, Yatabaré 81e, Saihi 90e) et a baissé le pied au cœur de la seconde période.

Marseille peut, de son côté, se féliciter d'avoir su relever la tête après la pause et confirme son bon parcours à l'extérieur. Mais il faudra en montrer beaucoup, beaucoup plus face au PSG dimanche pour espérer se débloquer au Vélodrome.

0 commentaire
Vous lisez :