Panoramic

27e journée : Bordeaux et Nice se quittent dos à dos (0-0)

Nice ne gagne toujours pas, mais avance quand même

Le 19/02/2016 à 23:01

LIGUE 1 - En ouverture de la 27e journée, Nice est allé chercher le match nul sur la pelouse de Bordeaux (0-0), vendredi soir. Un bon point de pris pour des Niçois qui n'ont remporté qu'un match sur leurs cinq dernières rencontres de championnat. Les Girondins, eux, manquent l'occasion de revenir à la 7e place, à hauteur de Lyon et Nantes.

Nice devra attendre pour renouer avec la victoire à l'extérieur. Sans succès depuis le 8 novembre loin de l'Allianz-Riveira, les joueurs de Claude Puel ont dû se contenter du match nul (0-0) vendredi soir à Bordeaux, en ouverture de la 27e journée de Ligue 1. Avec une seule victoire et cinq points sur ses cinq derniers matches, le Gym traverse une passe mitigée. Mais, si l'OGCN n'a pas la garantie de conserver sa troisième place d'ici dimanche, ce point pris en Gironde n'est pas une mauvaise chose avant d'affronter trois des cinq derniers du classement lors des trois prochaines journées.

A priori, ce score nul et vierge entre Girondins et Azuréens n'était pourtant pas le plus prévisible. Le souvenir du match aller (6-1 pour Nice), associé au fait que les deux équipes n'avaient "commis" que deux 0-0 cette saison, laissait entrevoir une soirée plus prolifique. Mais avec seulement quatre tirs cadrés en 90 minutes, deux de chaque côté, sur 25 frappes au total, soit un total famélique de 16%, il n'y avait pas grand-chose à faire.

Diabaté malheureux

Le troisième de Ligue 1 est plutôt bien entré dans son match, en monopolisant le ballon et les intentions durant la première demi-heure. Mais en dehors d'une tête de Paul Baysse bien claquée en corner par Bernardoni (7e), les véritables occasions ont fait défaut. Et peu à peu, Bordeaux est sorti de sa torpeur initiale pour donner une autre tournure à ce match. En fin de première période, puis après la reprise, les Girondins ont pointé le bout du nez en attaque. Mais encore aurait-il fallu afficher un minimum de réalisme pour débloquer le tableau d'affichage.

Diabaté aura été le symbole de cette inefficacité. L'attaquant malien, s'il a pesé physiquement, a été d'une rare maladresse dans le dernier geste, en perdant son duel avec Cardinale (42e), ou en ratant le cadre à bout portant (48e). Les deux équipes ont ensuite eu à tour de rôle des temps forts, mais sans jamais pouvoir conclure. Bordeaux rate l'occasion de revenir à deux points de son visiteur du soir et de se relancer pleinement dans la course à l'Europe. Au final, personne ne méritait ni franchement de perdre ni vraiment de gagner. Mais ce partage des points, s'il ne comble vraiment personne, doit surtout chiffonner les Bordelais…

Des regrets pour Cedric Yambere et Bordeaux

Des regrets pour Cedric Yambere et BordeauxAFP

0
0