AFP

30e journée : Pour Nice, c'est la soirée parfaite

Pour Nice, c'est la soirée parfaite
Par Eurosport

Mis à jourLe 12/03/2016 à 22:47

Publiéle 12/03/2016 à 21:50

Mis à jourLe 12/03/2016 à 22:47

Publiéle 12/03/2016 à 21:50

Article de Eurosport

LIGUE 1 - Nice a signé un gros coup samedi à Montpellier en s'imposant 2-0 lors de la 30e journée. Ce succès permet aux Aiglons de reprendre provisoirement la troisième place du classement. Caen et Saint-Etienne se sont inclinés à Ajaccio (1-0) et Guingamp (2-0). Toulouse a largement dominé le derby contre Bordeaux (4-0) et Lille l'a emporté à Bastia (1-2).

Montpellier - Nice : 0-2

Nice a signé un gros coup samedi à Montpellier. Les Héraultais étaient pourtant invaincus depuis cinq matches et le Gym n'avait plus gagné en déplacement depuis quatre mois. Mais après une première période dominée par le MHSC, Valère Germain a surgi à l'heure de jeu en gagnant son face à face avec Pionnier. Puis Alassane Plea (76e) a signé son premier but depuis le mois d'août. C'est un succès très précieux pour les Aiglons, qui prennent des points à Caen et Saint-Etienne, battus ce samedi, et mettent la pression sur l'OL, à qui ils chapardent provisoirement la troisième place.

Ce qu'on en retient : La soirée ne pouvait pas être meilleure pour les Niçois. Maintenant, un petit nul entre Rennes et Lyon dimanche et le week-end serait franchement idéal...

Nice a signé une superbe affaire à Montpellier
Nice a signé une superbe affaire à Montpellier - AFP

Gazelec Ajaccio – Caen : 1-0

Un but, et c’est à peu près tout ce que l’on retiendra de ce match. Les deux équipes ont livré un triste spectacle et il aura fallu attendre la 70e minute et la tête de Boutaib pour sortir les spectateurs de l’ennui. Ils pourront remercier Rémy Vercoutre, pas impérial sur ce coup-là. Le Gazelec aura quand même frappé 14 fois au but, pour ne cadrer que deux frappes. Cela suffit aux corses pour rejoindre Reims à la 17e place avec 33 points. Pour le Stade Malherbe en revanche, c’est une occasion de se rapprocher du podium qui s’envole.

Ce qu’on en retient : Ajaccio fait une bonne opération alors que Reims a fait match nul à Monaco et que Guingamp s’est imposé.

Jordan Adeoti et Damjan Djokovic lors de Gazelec Ajaccio - Caen en Ligue 1 le 12 mars 2016
Jordan Adeoti et Damjan Djokovic lors de Gazelec Ajaccio - Caen en Ligue 1 le 12 mars 2016 - AFP

Guingamp – Saint-Etienne : 2-0

On respire mieux au Roudourou ! Les guingampais se sont rapidement mis à l’abri avec Briand, buteur dès la septième minute. La défense stéphanoise a ensuite donné un coup de pouce en s’oubliant totalement sur le deuxième but, signé Privat à la 24e. L’ASSE n’a pas montré grand-chose malgré une possession de balle largement en leur faveur. Guingamp dépasse Reims et grimpe au 16e rang. Saint-Etienne inquiète et enchaîne un cinquième match sans victoire. Les Verts restent septièmes.

Ce qu’on en retient : Saint-Etienne est en train de s’éloigner tout seul de l’Europe. Le jeu offensif des joueurs du Foretz est bien pâle.

Bastia – Lille : 1-2

Lille va mieux et cela se confirme avec une troisième victoire en quatre matches. Les Dogues ont disposé de Bastia dans un match qu’ils auront globalement maitrisé. Boufal a montré la voie d’une belle frappe enroulée (37e). Amadou a doublé la mise à l’heure de jeu, grâce à un gros oubli de la défense bastiaise. Dommage pour les Corses, qui restaient sur cinq matches sans défaites mais qui se sont montré trop inoffensifs pour espérer un résultat. Le but de Danic dans les arrêts de jeu à la suite d’une mésentente entre Enyeama et sa défense permet de sauver l’honneur mais le mal était fait. Lille dépasse son adversaire du soir et fait une bonne opération en revenant dans la première partie de tableau.

Ce qu’on en retient : Lille est sur la phase ascendante et a presque assuré son maintien. Le premiers tiers de Ligue 1 n’est même plus si loin.

Toulouse - Bordeaux : 4-0

Le Téfécé a fait passer une sale soirée à son voisin de la Garonne en s'imposant 4-0 au Stadium. Wissam Ben Yedder a ouvert le score dès la 5e minute sur un exploit personnel. En seconde période, c'est également au bout de cinq minutes que la rencontre a définitivement basculé. Une faute de Sané sur Ben Yedder a entraîné un penalty, transformé par le buteur haut-garonnais, et l'expulsion du défenseur bordelais. A 10, Bordeaux a totalement craqué en fin de rencontre, concédant un nouveau penalty de Braithwaite (86e) et un dernier but de Trejo (90e). Toulouse signe sa première victoire depuis la 20e journée, mais le succès de Guingamp maintient le TFC à distance des premiers non-relégables.

Ce qu'on en retient : Le Téfécé avait promis de lutter jusqu'au bout. Il tient parole.

Wissam Ben Yedder (Toulouse) à la fête
Wissam Ben Yedder (Toulouse) à la fête - Panoramic
0 commentaire
Vous lisez :