AFP

31e journée : Bordeaux partage les points avec Bastia à 5 minutes du terme (1-1)

Bordeaux, un nul et beaucoup de frustration

Le 20/03/2016 à 17:08

LIGUE 1 - Pour la première d'Ulrich Ramé sur leur banc, Bordeaux a fait match nul avec Bastia (1-1) lors de la 31e journée, dimanche. Un résultat frustrant pour des Girondins qui ont cru tenir la victoire après un but de Contento à la 82e minute, avant que Ngando n'égalise dans la foulée.

Bordeaux ne relève pas encore la tête. Volontaires mais bien maladroits, les Girondins de Bordeaux ont dû concéder le nul à domicile, dimanche, face au Sporting Club de Bastia (1-1). Délivrés par le but tardif de Diego Contento (82e), opportuniste pour tenter sa chance depuis l'entrée de la surface suite à un corner mal repoussé par la défense corse, les Bordelais n'ont finalement tenu que deux petites minutes avant de concéder l'égalisation signée Axel Ngando (84e).

Ce nouveau match nul ne fait pas du tout les affaires des Girondins, sans victoire en Ligue 1 depuis cinq rencontres, qui stagnent à la 14e place avec 39 points. Côté corse, Bastia est 11e avec 40 points au soir de cette 31e journée et se rapproche plus que jamais du maintien dans l'élite.

Pour la grande première d'Ulrich Ramé, nommé en début de semaine en lieu et place de Willy Sagnol, Bordeaux n'a pas spécialement convaincu devant son public. Inégal en défense et mal coordonné en attaque, ce Bordeaux nouveau cru a plus ressemblé à une équipe en gros manque de confiance qu'à une formation capable de rebondir et d'inverser une situation compliquée en championnat. Face à une équipe de Bastia, pas spécialement meilleure mais combative, les Bordelais ont beaucoup gâché face au but de Jean-Louis Leca (11 tirs dont 4 cadrés). Ils n'ont surtout jamais trouvé la formule pour avoir plus de justesse dans le camp adverse.

De retour dans la cage bordelaise, Prior s'est montré rassurant

Plus qu'une performance notable, c'était vraiment de goûter à nouveau aux joies d'un succès en Ligue 1 qui était la priorité girondine. Muets depuis le 13 février dernier et le succès sur la pelouse de Guingamp (2-4), les Marine et Blanc n'ont pas réussi à chasser leurs doutes et surtout la défiance d'un public de plus en plus éloigné de son équipe. Bordeaux a mal joué, mais devant un stade à moitié vide.

Jérôme Prior sous les couleurs de Bordeaux - 2016

Jérôme Prior sous les couleurs de Bordeaux - 2016Panoramic

Tous les regrets viennent principalement de ce relâchement post-ouverture du score, qui leur a coûté deux points et une situation bien meilleure au classement. Un moment de flottement qui a permis à Gaël Danic, trouvé sur le côté gauche, de centrer en direction de l'opportuniste Ngando (1-1, 84e), qui a profité de l'apathie de Diego Contento pour marquer dans le but vide. Le même Contento qui avait délivré ses coéquipiers deux minutes avant (1-0, 82e).

Ramé aura eu le mérite de faire des choix forts pour sa première. Le technicien bordelais a notamment choisi de titulariser Jérôme Prior dans la cage à la place de Paul Bernardoni, à côté de la plaque depuis son arrivée en provenance de Troyes. Face à Bastia, le portier s'est montré rassurant quand il l'a fallu (face à Danic : 64e et 84e), avant de craquer, lui aussi. Bordeaux est en voie de guérison. Mais à l'image de son gardien, il est toujours un peu malade.

0
0