AFP

31e journée : L'OL bat Nantes sur le fil (2-0) et remonte sur le podium

Toujours imprenable à domicile, l'OL reprend sa place au soleil

Mis à jourLe 19/03/2016 à 23:39

Publiéle 19/03/2016 à 22:48

Mis à jourLe 19/03/2016 à 23:39

Publiéle 19/03/2016 à 22:48

Article de Nicolas Sbarra

LIGUE 1 - Lyon continue sa belle série au Parc OL en battant Nantes 1-0 lors de la 31e journée, grâce à des buts de Gaëtan Perrin et Alexandre Lacazette sur penalty en toute fin de match. Cette victoire permet aux Lyonnais de reprendre la troisième place en revenant à 3 points de Monaco. Les Canaris restent huitièmes.

Lyon est toujours irrésistible dans son nouveau stade. L'OL a décroché sa sixième victoire en sept rencontres au Parc OL, ce samedi soir contre Nantes (2-0). S'ils ont perdu deux points en fin de match la semaine passée à Rennes, les Gones ont cette fois forcé la décision dans le money-time. Moins d'une minute après son entrée, Gaëtan Perrin a débloqué la situation (83e), avant un penalty d'Alexandre Lacazette (90e+4). Les Lyonnais sont provisoirement troisièmes, à seulement trois points de Monaco.

Il y a quelques mois, les Rhodaniens jouaient bien mais n'engrangaient pas de point et voyaient le podium s'éloigner de plus en plus. Désormais, ils savent gagner sans forcément séduire. Face à une très compacte et solide équipe nantaise, les coéquipiers d'un Alexandre Lacazette transparent ont peiné à être dangereux. Ils ont eu la maîtrise, la possession et la domination territoriale de leur côté. Mais les occasions ont été rares.

Coaching gagnant pour Génésio

En première période, une tête d'Umtiti est passée juste au-dessus sur un coup franc (18e) et une reprise de Corentin Tolisso au point de penalty n'a pas été cadrée (34e). Surtout, une frappe de Rachid Ghezzal déviée par Lorik Cana a été claquée sur la transversale par Rémy Riou (17e). Après le repos, il n'y a rien eu à signaler jusqu'à l'entrée en jeu de Perrin. A peine 30 secondes après, sur son premier ballon, il a marqué de la tête après une percée et une frappe contrée de Ghezzal. Le penalty obtenu par Jordan Ferri et transformé par Lacazette dans les arrêts de jeu est devenu anecdotique.

Corentin Tolisso (OL Lyon) et Guillaume Gillet (FC Nantes) 2016
Corentin Tolisso (OL Lyon) et Guillaume Gillet (FC Nantes) 2016 - AFP
0 commentaire
Vous lisez :